Écrit

LES TIRAILLEURS SENEGALAIS PENDANT LA GUERRE 14-18 …SUITE

monument d'origine   en hommage  à la " Force Noire" à Reims

monument d’origine en hommage à la  » Force Noire » à Reims

 

sulpture de Yvan BAUDOIN

sulpture de Yvan BAUDOIN

 

Tirailleurs Sénégalais dans une tranchée

Tirailleurs Sénégalais dans une tranchée

 

Poincaré et le Gal Mangin passent en revue un régiment de T.S. le 2 avril 1917

Poincaré et le Gal Mangin passent en revue un régiment de T.S. le 2 avril 1917

 

sculptures aux Tirailleurs Sénégalais de Y. BAUDOIN

sculptures aux Tirailleurs Sénégalais de C. LAPIE

 

replique du monument  de Reims    érigé à Bamako

replique du monument de Reims érigé à Bamako

 

monument à Reims remplaçant celui détruit par les allemands en 1940

monument à Reims remplaçant celui détruit par les allemands en 1940

BIEN QUE GENERALEMENT OUBLIES LES TIRAILLEURS SENEGALAIS ONT VU LEURS MORTS AU CHAMP D’HONNEUR

HONORES PAR CERTAINES VILLES et c’est tout ce qu’il y a de plus normal compte tenu de leur lutte pour la liberté d’une nation qui était si loin d’eux, et c’est bien normal

parce qu’ils sont devenus Fréres d’Armes  » des soldats de la Métropole. Ils ont souffetr avec eux , ont eu faim , ont eu froid , ont été blessés , ont laissé leur vie comme tout soldat

pendant cette terrible guerre.

EN 1924 la ville de REIMS construit le  » Monument aux morts de l’Armée noire » .

Inauguré le 13 juillet 1924 par edouars DALADIER Ministre des Colonies , il fut détriot par les Allemands en 1940 et les statues ont étées fondues pour fabriquer de canons.

Un monument simiaire , issu du même moume a été érigé à BAMAKO . Un autre monument fut construit à Reims en 1960 et inauguré le 6 octobre 1963

UN MONUMENT EN HOMMAGE AUX TIRAILLEURS SENEGALAIS conçu par christian LAPIE et intitulé  » LA CONSTELLATION DES DOULEURS « 

A ÉTÉ INAUGURÉ LE 22 SEPTEMBRE 2007 AU CHEMIN DES DAMES PAR LE CONSEIL GÉNÉRAL DE L’AISNE  : 9 sculptures élancées ,  mais imposantes , éparpillées sur le flanc

du plateau à proximité de la route , aux abords de la Caverne du Dragon . On dirait des sentinelles qui gardent les premières lignes , à moins qu’elles ne soient dans l’attente de l’assaut.

L’une de ces sculptutres est à demi enterrée dans un semblant de tranchée . Ces sculptires ont té traaillées dans du bois calciné . elles sont justes suggérées, pas de visage …. 9 figure

universelles du Tiraillleur .

L’ensemble tranche sur l’horizontalité du plateau comme 9 brûles encore bien présentes , mais pourtant universelles. Par leurs dimmensions aussi bien que par leur aspect universel ,

elles apparaissent aussi insaisissables…..le secret de leurs souffrances reste entier.

EXTRAITS DE  » HOSTIES NOIRES  » de Léopold  SEDAR SENGHOR    

 » Ecourez-moi , Tirailleurs Séhégalais , dans la solitude de la terre noire er de la mort.

Dans votre solitude sans yeux , sans oreilles , plus que dans ma peau sombre au fond de la Province

Sans même la chaleur de vos camarades couchés tout contre vous , comme jadis dans la tranchée ,

comme jadis dans les palabres du village

Ecoutez moi , Tirailleurs à la peau noire , bien que sans oreilles et sans yeux dans votre triple enceinte de la mort. « 

……..

VOUS TIRAILLEURS SENEGALAIS ,mes frères noirs à la main chaude sous la glace et la mort ,

qui pourra vous chanter si ce n’est vitre frère d’armes , votre frère de sang ,

Je ne laisserai, pas la parole aus ministres et aux généraux

Je ne laisserai pas – non ! – les louanges de mépris vous enterrer furtivement ,

Vous n’êtes pas des payvres aux poches vides sans honneur

Mais je déchirerai les rires banania sur tous les murs de France…. « 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...