Écrit

LES SOLDATS MAROCAINS EN 14-18

Le 4 jillet 1916

Le 4 juillet 1916

 

Fanion du 1er Reg. de Marche de Spahis en 1916

Fanion du 1er Reg. de Marche de Spahis en 1916

 

 

 

A BORDEAUX EN AOÛT 1914 POUR UNE PHOTO

A BORDEAUX EN AOÛT 1914 POUR UNE PHOTO

MiroirAU DEBUT DE LA                                         GRANDE GUERRE , L’ARMEE FRANCAISE A BESOIN DE SOLDATS ET SOUFAITE METTRE LE MAROC A CONTRIBUTION

Mais le Maroc n’est pas ecore entièrement pacifié  et le Maréchal Lyautey  plaide leur cause pour les garder au Maroc. il refuse d’envoyer en France  les 85 000 soldats des troupes coloniales du Maroc et ce

sont 50 000 hommes qui partiront au front , 35 000 soldats restant sur place .

Les troupes d’active qui partent sont remplacespar des colons  , des trirailleurs sénégalais et des territoriaux en provenance de France et d’Algérie.

Un premier contingent de 4 500 tirailleurs marocains prend le chemin de la france au début d’août 1914 . Ils font partie du  » Rgiment de marche des chasseurs indigènes à pied  »  qui devienfdra en 1915

le  » Régiment de marche des tirailleurs marocains  » aprés que le Maroc soit officiellement entré en conflit au côté de la France.

Egalement à la même époque un millier de Spahis  sont envoyés en France pour être engagés dans de muktiples actions.

Au début de 1917 ils partiront vers l’armée d »Orient . Débarqués à Salonique en grèce , ils se battront dans les Balkans au cours de trés durs combatsdans les montagnes du nord de la Grèce contre les

Allemands et les Autrichiens , mais aussi contre les partisans Albanais.

Les soldats retirés de l’intèrieur du Maroc , embarquent des ports de Rabat , Kénitra , Casablanca dans des conditions souvent difficiles et débarquent à Sète et à Bordeaux.

Les pertes de l’armée Française en ce début de la guerre sont tellement importantes que , pour accélérer le recrutement de soldats marocains on n’hésite pas à aller chercher dans les prisons du royaume ,

d’anciens soldats de l’armée du Sultan faits prisonniers aprés la révolte de Fes en 1912 …. en échange de leur liberté , ils s’engagent pour la durée du conflit .

REF :  LE MAROC DANS LA GRANDE GUERRE 14-18            -   LES TITAILLEURS MARICAINS: L’HISTOIRE PAR L’IMAGE  -

A          S U I V R E

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...