Écrit

LES TIRAILLEURS ALGERIENS EN 14-18

tiraill-algerien-1916

Iirailleurs blessés transportés dans un bus parisien

Iirailleurs blessés transportés dans un bus parisien

kgrhqjhjbqe76opbjbo8hekuddw60_57jh221LES TIRAILLEURS ALGERIENS ECRIVENT POUR L’ARMÉE FRANCAISE , UNE DES PAGES LES PLUS GLORIEUSES DE SON HISTOIRE

Au cours de la Grande Guerre ,les tirailleurs et spahis algériens ont mené les mêmes combats que les poilus français , dans des

conditions identiques.Les sacrifices consentis oar les troupes d’Afrique du N ( dont les Algèriens musulmans )  sont encore de nos

jours parceptibles. Les nombreuses stèles des cimetières militaires et les monuments commémoratifs èrigés en leur honneur ,

célèbrent leurs faits d’armes.

AU TOTAL , 173 000 a:gèriens musulmans sont incorporés dans l’arlée française ( 80 000 appelés et 60 000 engagés )

A la mobilisation les 9nrégiments de tirailleurs algériens et Tunisiens représentent 40 bataillons dont 32 sont envoyés en France

en août et septembre 1914 .Au cours de la guerre l’effectif augmente avec la formation de régiments de marche ( RMT ) et de

régiments mixte de zouaves et de Tirailleurs ( RMZT )

A LA FIN DE LA GUERRE 48 BATAILLONS DE 700 HOMMES SONT PRÉSENTS.

LEUR APPORT A ETE IMPORTANT  dans la bataille de la Marne . a propos des faits d’armes de la diviion Marocaine ,

composée pour moitie de tirailleurs algériens et =tunisiens , lors de la bataille le maréchal Foch aurait dit « : «  la fortune a

voulu que la division Marocane fût là ! «  Il cite ladivision à l’ordre de l’Atmée le 22 sepembre 1914.

Adolphe Messimy écrit dans ses mémoires au sujet de cette bataille :  » Je laisse à ceux qui me liront le soin de

réfléchir à ce qu’auraient été les éléments si Galliéné sur l’Ourq et Foch aux Marais de

Saint gond n’vaient pas eu à leurs dispositions ces troups d’élite , pleines d’élan et

fraîches ,, s’ils auraient pu remporter de justesse les deux succés qui décidèrent du sort décisif de la bataille …. etde la France  » . 

A PROPOS DES TIRAILLEURS ALGÉRIENS , le baron des Lyons de Fenchin écrit en 194 : « Le rôle joué par

les indigènes Algériens a été grand , leur sang s’est mêlé au sang Francais sur

tous les champs de bataille ,leur acquérant des droits légitimes par des

sacrifices communs  » .

     Selon Gilbert Meynier , 155221 titailleurs algériens ont combattu au front et

le nombre de tués s’élève à 35900 soit un taux de 23% . «  

A     S U I V R E 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...