Écrit

LA VILLE DE MARMANDE ( 47 ) ET LE CENTENAIRE DE LA GUERRE 14-18 … suite 3

Maison  de convalebcence à Marmande -1914

Maison de convalebcence à Marmande -1914

 
IMG_4641

Prisonniers Allemands à Marmande   - automne 1914

Prisonniers Allemands à Marmande – automne 1914

        LA GUERRE SE MANIFESTE  , AUSSI , DANS MARMANDE :

                       SOIGNER EN URGENCE

          Dés le debut de la guerre , les blessés sont nombreux et doivent être répartis dans les divers hôpitaux de France .

A Marmande , l’hôpital ne suffisant plus , un hôpital auxiliaire (N°4 ) est crée dans les murs du collège de garçons ,  le 29 août 1914.

Deux hôpitaux bénévoles ouvrent les 25 et 17 septembre 1914 . 160 lits supplémentaires dépendant le la 17e section d’infirmières militaires de Toulouse

permettent de faire face à l’afflux de soldats.

ENTRE PARENTHESES

Les blessés soignés doivent quitter l’hôpital et rejoindre un lieu de convalescence. A Marmande , une maison de convalescence  est crée rapidement , 

annoncée dans le journal  » La Petite Gironde  » ( l’ancêtre de Dud-Ouest ) le 24 septembe 1914 . Les blessés ne pouvant être rapartiés chez eux y

reprennent des forces . L’établissement est placé sous les auspices du Ministère de la guerre .  » Les dépenses sont assurées par des – engagements individuels  - qui procurent les ressources mensuelles

nécessaires à son fonctionnement  » .

SOUS BONNE GARDE

DE NOMBREUX PRISONNIERS  Allemands sont faits , eux aussi doivent être répartis dans diverses villes de garnison. Marmande reçoit les premiers siens , au nombre de 400 dés l’automne 1914 .

Ils sont contonnés dans divers barraquements et dans un immeuble …. mais rapidement il convient de trouver un autre site , ce sera l’ancienne scierie Belloc , réquisiotionnée .

Les prisonniers sont occupés à des tâches diveses  , aà Marmande en particulier pour le netoyage et l’entretien des digues à Coussan.

NOTE : La gand mére  maternelle de l’auteur de ce blog , Maria Vaisse , à dans la ville de Sos ( lot-et-garonne )  été employée bénévolement dans une maison de convalescence pour blessés français.

N.B:  je précise , à nouveau , que ces articles sur la commémoration de la Grande Guerre à Mamrande , spnt rédigés à partir du  » Chahier d’histoires  » rédigé par l’Equipe des Archives Municipales « 

de la ville ( édition Ville de Marmande )

A     S U I V R E 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PAS SEULEMENT LES HOMMES AU COMBAT …. MAIS AUSSI LES HOMMES BLASSES A SOIGNER DANS LA VILLE DE MARMANDE

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...