Écrit

LA VILLE DE MARMANDE ( 47 ) ET LE CENTENAIRE DE LA GUERRE 14-18 …. suite 4

Le Cdt. RAYNAL et "QUIQUI" la mascotte du fort de Vaux

Le Cdt RAYNAL

 

le pigeon "  VAILLANT "

le pigeon  » VAILLANT « 

IMG_4648IMG_4642 »  MON CAHIER D’HITOIRES  N° 2  MET EN SCÈNE UNE   » HISTOIRE  »  avec des personnages fictifs  et  des extraits de correspondance  de Poilus : le ravitaillement des

premières lignes avec les risques d’y perdre la vie …..

et  quatre pages  » LES FORTS DES HEROS  » : Vaux , Souville , Douaumont , trois forts qui ont laissé leur nom dans l’histoire de la bataille de Verdun .

Deux de ces forts ont été conquis par les allemands et repris a lafinde la bataille de Verdun :

LE FORT DE DOUAUMONT

IL est tombé dés le début de la bataille , le 25 février 1906 , alors qu’il n’était gardé que par  , CHENUT , un gardien de batterie de soixante ans et 64 territoriaux de l’artillerie . Aprés plusieurs tentatives

il a été repris le 24 octobre 1916  par un milliers d’ hommes  » portant la bannière du régiment d’infanterie coloniale du Maroc , renforcé par un bataillon de Sénégalais « …. mais 852 tués , blessés ou disparus .

Le 6 novembre 1916 , fait rare pour être signalés , le drapeau du régiment a été décoré de la Légion d’honneur par le Président de la République , Raymond Poincaré.

LE FORT DE VAUX 

Il est tombé le 7 juin 1916 aorés un assaut de sept jours  , sous un feu ininterrompu …. la garnison de 298 soldats cimmandés par le commandant RAYNAL S’EST DÉFENDU AVEC ACHAREMENT ET

HÉROÏSME … privés d’eau , les hommes dont du boire leur urine , lécher les parois humides des murs du fort pour tenir : Le comandant RAYNAL a déclaré   » C’est la soif qui a fait se rendre mes

hommes et non leur manque de courage . « 

Le  » Cahier d’histoires  » met en évidence  le pigeon VAILLANT … le dernier pigeon du fort  , celui de la dernière chance , lâché le 4 juin à 11h30 …..  IL est arrivé à son destinataire gravement intoxiqué , à moitié

mort . Un épisode nous permettant de signaler l’action importante des animaux dans cette guerre : pigeons , chiens , mules ,ânes , chevaux .

NOUS PENSONS nécessaire de  rajouter le nom de l’aspirant léon BUFFET, un héroïque soldat ayant fait pruve de courage , d’intelligence , d’observation , de sens du devoir , il est normal de lui rendre hommage.

Il fallait à tout prix prévenir l(état-major de la situation de la garnison du fort et l’on ne savait pas si  » Vaillant  » était arrivé à son destinataire.C’est le commandant RAYNAL qui choisit Léon BUFFET pour

cette mission «  Buffet , c’est probablement à la mort que je vous envoie , vous avez 90% de chances d’y rester …Rien ne vous oblige à accepter  » ….

 » Je le sais mon commandant «  et il part avec le caporal  GUILLANTO qet quelques hommes ( ils sont neuf ) . BUFFET parvient à rejoindre l’tétat – major pour rendre compte de sa mission …

seulement  ils ne sont plus que cinq . il est conduit auprés du général LEBRUN . Aprés discussion le général jui dit : «  Je n’ai pas le droit de vous renvoyer là-bas , vous avez 95% de

chances de trouver la mort  » ….  » Mon général , permettez-moi d’insister , je désire retourner au fort  » .Il repart avec le srerent FRETTE , qui s’est spondéclaré

déclaré volontaire et ils réussissent à rejoindre le fort.

Le 25 juin 1963 à 18 heures  Léon Buffet s’est retrouvé au domicile de Kléber Dupuy ( alité ) …. une rencontre symbolique et touchante entre deux héros de Verdun …. 47 ans aprés cette

bataille gigantesque .

Léon Buffet est décédé à Perpignan le 20 octobre 1966  ( vous trouverez sa photo sur l’article suivant ) ….. Kléber dupuy à Talence le 16 octobre 1966.

NOTE : SUR CE SITE VOUS POUVEZ TROUVER: LE 02/10/2012  < RNECONTRE ENTRE DEUX HÉROS DE VERDUN , LÉON BUFFET ET KLÉBER DUPUY >

LE 05/10/2016 < LEON BUFFET ET LE FORT DE VAUX >

A     S U I V R E  : Souville.

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...