Écrit

LES » POILUS  » CORSE PENDANT LA GRANDE GUERRE .

"in mémorian" 19141918 d'Arapà

« in mémorian » 19141918 d’Arapà

 

Poilus du 373 e R.I. dans la Voges en 1915

Poilus du 373 e R.I. dans la Voges en 1915

 

insigne du 373 e R.I.

insigne du 373 e R.I.

 

la fontaine du 6e bataillon du 373 e R.I. à chapelotte

la fontaine du 6e bataillon du 373 e R.I. à chapelotte

 

 stèle u 373e R.I.

stèle u 373e R.I.

LE GROUPE TRADITIONNEL CORSE  » ARAPÀ  » CHANTE LA PEUR ET L’ESPOIR DES SOLDATS DE 1914-1918

C’EST DANS  » VALEURS ACTUELLES  » du 2 mars 1917 que sous la signature de Olivier Maulin , une page est réservée à  » L’HOMMAGE CORSE AUX POILUS  » .

PENDANT LA GERRE 1914-1918 ,45 000 CORSES sont mobilisés et 12 000 d’entre eux tomberont au champ d’Honneur  . Ce sont ces soldats , mais aussi les autres  »  que le 23 octobre dernier le groupe corse

 » Arapà  » a rendu hommage à Verdun  pour le centenaire de la reprise du fort de Douaumont . Du 14 au 16 avril les trois chanteurs et leurs musiciens ont participé au centenaire de la bataille du  » Chemin des Dames »

Le 18 avril au matin , dans la forêt vosgienne des chants polyphoniques inhabituels  ont résonné dans cette vielle terre humide. Aprés une sonnerie  Aux Morts et une marseillaise ,l’hymne corse 

ponctuait l’inauguration d’une stèle en hommage aux soldats du 373e régiment d’infayerietombé héroïquement au col de La Chapelotte ( Meurthe-et-Moselle) , dernier verrou aprés la plaine de la lorraine  que se

disputèret violemmen Français et aAllemands au cours de la Grande Guerre   .

Surmotée d’un mouflon , la stèle reprenait l’emblème de ce régiment corse quis’était illustré dans les combats de montagne en 1915  .

L’album  » in Mémoriam du groupe  » Arapà  »  ( Arapà Prod , 20 E ) est composé de 21 hansons , 11 en corse , io en franàais .   » Il explore la peur et l’espoir de ces poilus au front , et oscille entre les cris de

comère face à l’absurdité d’un tel carnage et l’admiration émue pour des hommes aui ont vécu l’enfer avec un telcourage et une telle dignité . « 

« Si je mourais là-bas « d’Apollinaire ,  » Tu n’en reviendras pas «  d’Aragon ,   » Sott’alu ponte  de PetruSantu Leca d’Abori …. grande poésie ;

«  Protégé de Dieu sera celui / qui aura la chance de revenir / au pays natif et aimé   » écrivait Ghjuvan Andria Culioli dabns son poème  » saint-dié  » … laboureur ,

berger et poètedu sud de la Corrse , il est le grand- père de l’un des fondateurs d’Arapà , le chanteur Jacques cilioli . qui a glissé entre les chansons la lecture sur fond musical d’un court extrait du journal

d’un poilu ainsi que deux lettres de soldat du front trés émouvates.  » La butte rouge »du chansoniter Montéhus , « envoi du front «  de Jean Arbousset ( tombé en juin 1918 ) , « Sdradichere « 

de sonia Moretti , le splendide  » Verdun «  de Guiducci .

Un album d’une grande portée humaniste qui enchantera tous ceux qui l’écouteront .

NOTE : Nous allons consacrer quelques articles aux  » poilus  » CORSES de la Grande Guerre ….. une île que nous connaissons bien , parcourue en 1949 , puis il y a une quinzaines d’années au cours d’une

navigation à la voile , enfin d’un autre séjour il y a 5 ans ….. ue île ou est l’Epouse du  rédacteur de ce blog …. tout ce qui fait que nous avons pour les habitants de cette île enchanteresse et ses habitants

une grande admiration .  ET GRAND MERCI AU GROUPE AEAPÀ DONT LA CONNAISSANCE NOUS A INCITE  A PARLER  DES SOLDATS CORSES PENDANT LA GRANDE GUERRE .

 

       A     S U I V R E .

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...