Écrit

LE  » POILU  » CORSE ET LA GRANDE GUERRE ….. suite 3

 

Monuments aux Morts en Corse

Monuments aux Morts en Corse

ob_bb4597_les-corses-et-la-grande-guerre-1MORTS CORSES ,POUR LE FRANCE , PENDANT LA GRANDE GUERRE

LES HISTORIENS TEMOIGNENT QU’IL EST FACILE DE FAIRE DIRE AUX CHIFFRES TOUT ET SON CONTRAIRE …. CE N’EST PAS TANT LE NOMBRE , MAIS LES

REPERCUSSIONS DE LA GRANDE

GUERRE QUI COMPTENT .

IL N’EST PAS FACILE DE DETERMINER DE FAÇON EXACTE , le nombre de Corses qui ont donné leur vie pour la France pendant la Grande Guerre….  » dans les années 20 les villages tenaient à conserver le

Monument aux Morts d'Ajaccio

Monument aux Morts d’Ajaccio

plus grand nombre de ceux que l’on appelait les martyrs … un soldat pouvait être inscrit  dans son village de naissance et dans celui ou il a

vécu « 

Les bases de données de  » Mémoire des hommes  »  recensent  10347 natifs corses Morts pour la France …. cette base n’est pas exhaustive.

LE SITE  :  » las poilus corses de 19141918 –   cronica Di A Corsica  »  , NOUS DONNE DES INFORMATIONS DETAILLES FORT

INTERESSANTES …. UN EXCELLENT TRAVAIL qui monte la difficulté de trouver les chiffres  » vrais  » :

Les mort Corses recensés etreconnus officiellemens Morts pour la france  seraient : 9984 . Ceux cités sur mes monuments aux morts sont 10809

11429 Poilus et civils corses de sang ou de sol , sont morts durant la guerre 14-18 . si l’on ajoute les 144 quine répondent pas aux critères on obtient un tatal de 11565 .

Parmi ces derniers 1437 ne seraient pas reconnus Morts pour laFrance . 863 fiches sont incomplètes  ou ne disposent d’aucun renseignements d’identité hormis le nom ou le

patronyme. il est à noter que 612 poilus ne sont pas cités sur un Monument aux Morts corse.

10258 poilus sont nés en Corse et 415 n’ont pas de lieu de naissance connu.

LA COMMUNE AYANT ENREGISTRÉ  le plus de pertes est celle de Bastia :509 morts. – V Poghju Marinaccia et San Gavinu di Fivnorbu ne comptent qu’un seul décés chacune ;

Le plus jeune  décédé est né en 1911 et le plus âgé ( un civil victime du torpillage de vapeur Balcan , est né en 1836 .

MILITAIREMANT ILS SE RÉPARTISSENT EN : 8159 hommes de troupe ( de soldat à caporal ) dont 307 marins et quartier-maître – 1962 sous-officier dont 23 offiniers mariniers – 968 officiers de

sous-lieutenant à colonel dont 28 mèdecins et pharmaciens et 12 officiers d’administration. On compte également 95 civils ( la plupart décédés lors du naufrage du Balkan ) 41 gendarmes et 94 inscrits maritimes

169 ne sont pas répertoriés .

5828 sont morts au combat , 694 ont disparu sur les champs de bataille , 25 sont morts gazés , 1830 succombent  suite de leurs blessures , 531 sont décédés ou disparus en mer , 1012 sont morts suite à des

mamadies contractées  en service ou en captivité , 248  morts de maladies non contractées en service . 105 sont morts en captivité en Allemagne   , 77 d’accidents en service commandé et 40 accidentellement

hors service , 11 lors de combats aériens . 995 sont mort de cause inconnue , indéterminée ou se duites de guerre.

LA PLUPART D’ENTRE EUX  ( 7149  ) sont mort dans les départements de l’est et du nord , les autres dans divers hôpitaux en France ou en Allemagne , 406 sur les front de Belgique , 209 de Turquie ,

99 de grèce et 469 se sont étenits dans les hôpitaux insulaires ou dans leur foyer .

MERCI AUX CHERCHEURS DE CETTE BASE DE DONNEE , UN TRAVAIL REMARQUABLE .

A     S U I V R E :   » La corse terre d’accueil pendant la Grande  Guerre .

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...