Écrit

LE SOLDAT HENRI CABROL UN DES GRANDS HOMMES DE SOUVILLE …. suite 6

extrait de l'historique du 7° R.I.

extrait de l’historique du 7° R.I.

 

EXTRAIT DU JOURNAL DE MARCHE ET OPÉRATIONS DU 7° R.I.

EXTRAIT DU JOURNAL DE MARCHE ET OPÉRATIONS DU 7° R.I.

 

IMG_4688

IMG_4687

 

Nenri CABROL est né le 17 juillet 1890 à Labastide-Rouairoux  dans le tarn et enregistré sous les prénoms de

Henri Guillame. Son père était agriculteur et sa mère , nous dit l’état civil , ménagère . Disons qu’elle devait trés cerrainement

aider son mari aux travaux de la ferme .

L’enfance  d’Henri CABROL a été trés dure car laissé à sa Tante qui n’avait pas d’enfant et l’a élevé .

.  A cette époque , écrit Marc son petit fils «  l’école participait à l’education de nos enfants ( voir

l’extrait de son cahier solaire ci-joint ) «  

.  Ndlr : la date de ce cahier est du 31 huillet 1903 et ciompte tenu du titre de la dictée , elle n’a pas du être choisie au hasard  .

Le titre de la dictée  » La vrie charité   » . Nous savons déjà qu’Henri CABROL a fait preuve  » de vraie charité , vertu d’amour qui part

du coeur  » pour avoir sauvé de la mort son lieutenant trés grièvement blessé en le portant sur son dos pendant 1500 mètres sous

la mitraille .

 

Henri CABROL a d’abord effectué trois années se service militaire avant d’être rappellé en 1914 pour aller à la guerre ,  »  7 annéesau service de la France  » .

Pour la petite histoire , nous dit Marc Cabrol , « …..  s’il n’y avait pas eu la guerre de 14, mon grand père

n’aurait jamais été mon

grand père . Je m’en explique :Ma grand mère était fiancée avec Valentin ( son prénom ) Adam au moment où la guerre a écaté . Cet homme a été porté

disparu  dés les premiers combats .Ce fut un trés grand chagrin pour ma grand mère qui était trés amoureuse de ce garçon .Ma grand mère avait deux

soeurs , qui à la fin de la guerre allaient se marier . Ses parents étant de petits agriculteurs  n’ayant que de faibles ressourses il n’était pas

question de faire plusieurs noces .Lrs hommes en âge de se marier avaient été décimés  par cette horrible guerre .  Son père lui dit   » il te faut te

 trouver un mari  » et mon grand père conduisait la diligence  qui faisait le trajet Montauban- -Monclar de Quercy passsait tous les jours devant la

ferme . Et poursuivant il lui dit :  » et Cabrol , il fairait un bon mari   » . Voilà comment le 19 septembre 1920 les trois soeurs se sont

mariées…que dire de leur vie ?   Ils ont perdu leur premier enfant , Suzanne ; en octobre 1612 ; à l’âge de4 mois , avanr d’avoir mon père en

juillet 1923 . ILS ONT HÉBERGÉ ET CACHÉ DES JUIFS  PENDANT LA 2° GUERRE ( j’ai dans les archives un courrier de remerciement envoyé  aprés la guerre par cette famille )

NDlr : Je  l’écrivais plus haut , Henri CABROL a fait une nouvelle fois fait preuve de  » vrae charité  » et de courage …. mais cette fois il était avec son Epouse pour faire ce choix.

MON PERE , NOUS DIT MARC CABROL , LUI ,  EST ALLE SE BATTRE A LA POINTE DE GRAVE JUSQU’A LA LIBERATION EN AVRIL 1945 .

UNE FAMILLE QUI SAIT CE QU’EST LE DEVOIR , L’AMOUR DE SON PAYS ET DE SON PROCHAIN .

HENRI CCABROL A QUI NOUS RENDONS HOMMAGE A BIEN ILLUSTRE LES VALEURS : HONNEUR , BRAVOURE , OUBLI DE SOI , FIDELITE . MERCI A LUI ET A SA FAMILLE.

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...