Écrit

LA BATAILLE DU CHEMIN DES DAMES ….. suite 5

Le_massacre_de_notre_infanterie_[...]Percin_Alexandre_bpt6k6471148k

Percin_Alexandre_-_Guerre_a_la_guerrepercinDANS SON LIVRE  » LE MASSACRE DE NOTRE ARTILLERIE   1914-1918  »  LE GENERAL PERCIN  , À LA FIN DU VOLUME , CITE CERTAINES  » ERREUR  » de notre artillerie relevées

à partir de témoignages de soldats .  Citons  en  quelques unes :

 » Le 15 avril 1917 …. Le premier régiment mixte de Zouaves et de Tirailleurs, alors qu’il se trouvait à quelques mètres de la tranchée de première ligne  …. un obus de 75narrive dans le poste d’écoute , il broie

la tête du soldat Algèrien-Français BRELIOZ . Malgré l’envoie de fusées-signaux le tir dure 1/2 heure « 

 » le lendemain 16 avril à 6h 1/2 du matin , la 5ème Cie franchit le parapet . elle avance facilement d’un kilomère . Mais pendant le trajet des deux kilomètres suivants  … elle subit le feu de l’artillerie amie qui

fait de nombreuses victimes « 

 » Le 16 avril 1917 , prés de Craonne , lors de l’attaque de Vauclerc certaines Compagnies du 43ème R.I. canonnées par notre 75 , perdent le dixième de leur affectif. « 

 » Le 16 avril 1917 , je 171ème R.I. attendait  , dans ses tranchées , le moment de se porter à l’attaque . Le tir de préparation tombe en plein de ses lignes …… il est obligé de se replier … « 

 »  Le 19 avril 1917 lors de l’attaque du bois du Seigneur  , le 229ème R.I. se trouvait à 3 heures de l’aprés-mdi  , à la fosse de Brimont . Il est arrosé par une batterie de 75 attachée à l’artillerie de la 42ème

division d’infanterie . La 29ème cie commandée par le capitaine Adam a plusieurs blessés « 

…………………..

JMO du 83ème R.I.   A LA DATE DU 17 AVRIL 1917

 » Le capitaine Olive donne au 2ème bataillon violemment bombardé per l’ennemi et surtout par notre 75 de se rabattre dans une tranchée située à la base du Cornillet « 

 » 12h55 . Le lieutenant Raynal se plaint que notre artillerie tire trop court tuant trois hommes d’un coup , puis quatre , blessant ensuite le lieutenant culiè et le sous-lieutenant Pellegrini « 

LE GENERAL PERCIN DEVIENDRA PROGRESSIVEMENT PACIFISTE aprés la Première Guerre Mondiale   » Dans mon enfance j’étais milirariste , j’ai opté pour l’Ecole

Polytechnique … je suis devenu dans mes vieux jours , pacifiste intransgigeant , internationaliste partisan du rapprochement Franco-Allemand «  

écrit dans son livre   » GUERRE  LA GUERRE .

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...