Écrit

GASTON COMTE SERGENT-MAJOR A LA 3ème Cie du 7ème R.I.

0ctation de G. COMTE  - Ordre de l'Armée - 800:0400:1918

0ctation de G. COMTE – Ordre de l’Armée – 800:0400:1918sur les combats de Verdun

 

dédicace de Gaston Comte

dédicace de Gaston Comte

 

menu du 13 jullet 1969

menu du 13 jullet 1969

 

A l'intèrieur du fort de Sauville , à droite G.COMTE , à côté de lui Tene Kléber Dupuy  .

A l’intèrieur du fort de Sauville , à droite G.COMTE , à côté de lui Reine Kléber Dupuy .

 

de G à D : Jean Gramond , le Dr L. Conte , Gaston Comte.

de G à D : Jean Gramond , le Dr L. Conte , Gaston Comte.

 

A droite , devant Souville en juillet 199 , G. Comte lit un texte sur le combat de souville

A droite , devant Souville en juillet 199 , G. Comte lit un texte sur le combat de Souville ( avec le sac  , son Epouse )

 

 au lilieu , avecle béret , G. Comte à Souville en juillet 1969

au milieu , avecle béret , G. Comte à Souville en juillet 1969

GASTON  COMTE , ETAIT LUI AUSSI UN

DES HOMMES DE KEBER DUPUY …. nous

avons vu que l’infirmière J . Oudinot parlait

de lui dans la lettre qu’elle adressait à Henri

Cabrol , concernant la santé de

Kléber Dupuy ( cf notre  » billet »  » le sodat

Henri Cabrol sauve le lieutenant kléber Dupuy

le 31 mai 1918 … suite  » du 04/07/2017 ….

nous l’avions rencontré lors de

l’inaugurationl’inauguration de la stèle en l’honneur de

Kléber Dupuy et de ses soldats de la 3ème cie du 7ème R.I. les 12 et 13 juillet 1919 .

Il était avec son Epouse   » Louise  »  et nous avions rapidement sympathise tans la communication était facile avec eux … leur simplicité …

leur joie de cette rencontre avec les membres de  » l’Amicale des A.C. du 7ème R.I.  » organisateurs .

Gaston Comte , dit le  » petit Comte  » pour le différencier du docteur Louis Conte ( celui qui avait surgi au fort de Souville , oubliant sa Croix Rouge,pour

annoncer l’arrivée de l’ennemi , en remplacement de deux coureurs qui avaient trouvé la mort ) , ils n’étaient pas plus grands l’un de  l’autre ,paut être

Gaston deux ou trois cm de moins…. aux environs de 1m58 maxi …. la taille d’Henri Cabrol .

Gaston comte , toujours le bérêt sur la tête …… il était là , la ville de l’inauguration pour une visite au  Fort de Souville au milieu des ronces  avec le Dr Louis Conte , Jean Gramond ( qui n’était pas du 7ème R.I.

mais qui avait combattu à Verdun et posé des cables téléphoniques à Souville , Fleury pour rejoindre les combattants au Q.G …) Renée Kléber Dupuy ( Epouse de Kléber ) Fernand Dupuy ( frère de Kléber )

Jean louis Dupuy ( neveu de Kléber ) Marie Claude Dupuy ( nièce de Kléber ) Pierre Dupuy ( petit neveu de Kléber ) , Me louise Conte et Mme Jeanne Gramond .Aprés avoir visité ce qu’il était possible du fort en

ruines et pas entretenu ,Gaston Comte nous avait lu un texte qu’il avait préparé sur la défense du Fort , sur les souffrances des poilus , leur courage face à l’ennemi , leurs souffrances …. et l’espoir en la fin de la

guerre et à la fin des guerres entre peuples …. une amitié entre les deux ennemis d’hier . Emu , Gaston Comte , nous l’avions écouté en silence pensant à tous ceux qui avaient trouvé la mort en ce lieu , à ceux qui y

avaient été blessés , gazés , à ceux aussi qui s’en étaient sorti et qui pouvaient en parler .

Lors du repas amical du 13 juillet à l’hôtel reataurant  » LA PERGOLA  » ou étaient présents ( en plus de ceux déjà cités )  l’adjudant – chef  Marcel Guisnier ( un des rescapés de Souville )  , le général Leridan

Rrésident sdu  » Souvenir Français  » , monsieur Beaugitte Maire de verdun , Sylvain Agut du 14ème R.I. ( le premier arrivé en renfort à Souviille )……

Je me souviens que Gaston Comte avait été trés attentif au  menu du repas …. ce n’était pas par hasard ( vous le saurez plus tard ) ….    !! il y avait même  dans les vins un  » Côtes du Lubéron   »  !!!

Nos avions eu quelques relations par courrier et nous avions rendu visite à Mme Comte aprés le décés de Gaston ….. puis le silence jusqu’à ce jour récent ou  »  Allo … bonjour Madame je suis Jean

louis Dupuy , le neveu de Kléber Dupuy … serais-je en communication avec un des descendants du sergent-major Gaston Comte , de la guerre 14-18 ?…

vous ne vous trompez pas , je suis l’épouse du petit fils de Gaston Comte , je vous passe mon mari … «  

NDLR:  1969 … pas d’internet en vue … je n’ai pas gardé trace du texte lu par Gaston Comte au fort de Souville le 12 juillet 1969 , ni de la correspondance qui a suivi …. je le regrette !

A     S U I V R E  …. dans quelques jours aprés la fin des  » billet » concernant le soldat Henri Canbrol .

 

 

2 Réponses à “GASTON COMTE SERGENT-MAJOR A LA 3ème Cie du 7ème R.I.”

  1. marie helene

    15 juillet 2017 at 7 h 09 min

    Répondre

    Merci Jean-Louis pour tous ces témoignages forts émouvants. J’attends la suite avec impatience.

    • vaisse

      17 juillet 2017 at 14 h 33 min

      Répondre

      Oui , Marie-Hélène , aprés avoir retrouvé le petit fils de Henry Cabrol ( grâce à sa petite fille ) , j’ai eu la chance de retrouver le petit fils de
      Gaston Comte ….. étonnant !!!


Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...