Écrit

COMPTE RENDU D’UNE MISSION de la Ier Section de la 3ème Cie du 7ème R.I. pendant la prise du « CASQUE  » avril 1917 …. suite

Citation à l'Ordre de l'armée du S/L léen Busquet

Citation à l’Ordre de l’armée du S/L léen Busquet

LE TEXTE DES CITATIONS DE CETTE COMPAGNIE OBTENUES AU COURS DE CETTE MISSION , CAR QUI SE SOUVIENT D’EUX ? …. peut être même pas dans leur famille …. POUR NE PAS LES OUBLIER .

(Ref / manuscrit des citations de la compagnie qui a été remise par mes soins au Mémorail de Verdun.

CITATIONS A L’ORDRE DU CORPS D’ARMÉE

LE SOUS LIEUTENANT  BUSQUET LEON  LE 25 MI 1917

« Le sous-lieutenant BUSQUET Léon du 7ème .I. , officier plein d’entrain de la plus intelligence actvité . S’est particulièrement distingué le 30 avril 1917 en s’emparant avec sa Section de deux

mitrailleuses en faisant 23 prisonniers . « 

 

Cette mention est aussi portée sur le JMO du 7ème R.I. du 1er janvier au 31 décembre 1917 , page 280

LE SOLDAT DUVAL HENRI , LE 16MAI 1917

 »  Faisait partie d’un groupe de volontaires pour l’attaque d’un blokhaus de mitrailleuses , se sont précipités dans l’ouvrage avec leur chef de groupe et y ont capturé 2 mitraillleuses et fait 23 prisonniers « 

LES SOLDATS ROBAIN ALAIN et LE CAPORAL DELIAS JEAN  le 16 mai 1917

Le même texte que pour le soldat DUVAL HENRI

Notons que caporal DESLIS JEAN avait été cité à l’Ordre de la Brigade pour son acton comme agent de liaison pendant le combat pour Souville les 11 et 2 juillet 1916

LE SERGENT LOUIS PENCIOLELLI  ,  LE 16 MAI 1917

 » Sous-officier d’envergure et d’un courage indomptable . il a été tué en se portant bravement à l’attaque d »un blokhaus de mitrailleuses « 

LE SERGENT DESVALOIS JEAN matricule 72 , le 25 Mai 1917

 » Le 30 avril 1917 chef d’un groupe de volontaires pour l’attaque d’un blokhus de mitrailleuses énergiquement défendu , a sauté le prreùier dans l’ouvrage ou il afait 23 prisonniers et capturé deux mitrailleuses.

DANS CETTE ACTION LORS DE LA PRISE DU  » CASQUE  » , on retrouve dans les citations à l’ordre du Corps d’armée , le SOUS-LIEUTENANT  RAYMOND RAFFIN , qui avait déjà été

cité le 5 août 1916 pour son action lors de la défense victorieuse du fort de Souville ( il était alors ser gent )  . Il est à noter que Lieutenant KLEBER DUPUY qui commandait la 3ème Cie du 7ème 

 précise que c’est le sergent RAFFIN qui l’a interpellè le 11 juillet au petit matin , lorsqu’il passait aux abords du fort en lui disant   » Mon lieutenant , venez voir ce quise passe dans 

le fort  » et c’est ce qu’a vu Kléber Dupuy qui l’a décidé à rester au fort et d’en assurer la défense , au lieu de se rendre aux Carrières comme il

en avait l’ordre. 

l’ordre.

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...