Écrit

 » LES POILUS DE HARLEM  » PENDANT LA GRANDE GUERRE …. SE SOUVENIRS D’EUX !

couverture de la B.D " The Harlem Hellfighters

couverture de la B.D  » The Harlem Hellfighters

 

SOLDATS DE LA 369° R.I.

SOLDATS DE LA 369° R.I.

51dbWLG0tLL._AC_US218_MARC CABROL A REÇU DE SON FILS , POUR SON ANNIVERSAIRE  le 14 JUILLET 2017 ,  UN OUVRAGE INTITULÉ   » LES POILUS DE HARLEM … SACHANT QUE

JE M’INTERESSAIS AUX Poilus anonymes de la Grande Guerre i m’en fAit part et adressé par mail , les pages 10 et 11 de cet ouvrage  .

C’et ouvrage de Thomas Saintouren publié aux +Ed. Taillandier raconte la formidable épopée des soldats noirs américains

dans la Grande Guerre , les raisons de leur engagement ,  leurs hauts faits d’armes et leur déception de retour au pays .

Aprés une formation rapide , ils combattent sous  commandement français , intégrés aux poilus de la IV armée  évitant ainsi à l’U.S.Army de mélanger les couleurs dans

ses rangs. Le Régiment des  »  Helifighters  »  et se couvrirent de faits d’armes . Cette guerre était pour eux  celui d’une ségrégation qu’ils espéraient rompre  en prouvant leur

valeur  sur les champs de bataille . Renrés aux USA ils sont privés de la parade  de la victoire  et subissent les affres de la ségration se manière plus importante . Si la

 » 369°Th  » a reçu les plus hautes décorations militaires françaises  il faudra attendre 2015 pour qu’en mémoire de  Henriy Lincoin Jhonson le   » Purple Heart   » (  » coeur violet  »  , décoration militaire américaine

prestigieuse ) fut remise  à un représentant de la garde nationale de New-York  , héritière de l’unité de combat su sergent Johnson par le Président des U.S.A. Une commémoration devrait avoir lieu en France ( à

Brest et Saint-Nazaire )  en 2017 et une exposition à Paris en 2018 .

Le 369° R.I. a reçu à titre collectif la Croix de Guerre avec Palme d’Argent  et 171 soldats reCuretnt à titre individuel plusieurs récompenses militaires pour leur bravoure au combat.

NDLR : Il y eut aussi la division RED HAND commandée par le général français Mariano GOYBET composée de noirs américains.

CI-DESSOUS LE TEXTE DES PAGES 10 ET 11 DE L’OUVRAGE QUE M’ A ENVOYÉ  MARC CABROL .

 » Le sergent William Shemin et le soldat Henty Johnson vont recevoir ce jour VONT RECEVOIR CE JOUR LA RECONNAISSANCE Posthume de la nation.

Prés d’un siècle aprés leurs actes de bravoure .

 » Visiblement moins détendu qu’à l’accoutumée , Barack Obama narre la vie de Henry Johnson , héros de l’Argonne . il raconte ainsi les épreuves quotidiennes d’un jeune noir Américain au début du XXème

siècle , descendant d’esclaves devenu soldat , soldat devenu héros , héros oublé de tous quelques mois aprés son retour triomphal à New Hork ………..  présence réconfortante de tous les hommes et les femmes

ayant milité pour la mémoire du soldat Jhonson . Petits-fils d’officiers blancs , élus démocrates et républicains , militants de la cause afro-américaine : tous font bloc devant leprésident.

 » LAmérique ne peut changer ce qui est arrivé à Henry Jhonson , poursuit l’hôte de la Maison blanche . Nous ne pouvons pas changer ce qui est arrivé à bien trop de soldats comme lui , qui n’ont pas été

célébrés,car leur pays jugeait selon la couleur de leur peau et non selon leurs actes . `mais nous pouvons faire de notre mieux pour réparer cela « 

Henry Jhonson ne portait pas l’uniforme américain en 1918 , dans les tranchées de l’Argonn ,  Il combattait aux côtés de l’armée française  , avec les poilus , au sein d’un régiment composé uniquement de

soldats noirs américains rejetés par l’U.S. Army.

 » Henry fut l’un des premiers Américains à recevoir la plus haute distinction de l’armée française . Mais sa propre nation ne lui a rien donné – pas même la Purple Heart   -  alors qu’il a été blessé vingt une

fois. Rien pour sa bravoure  » , souligne encore Barak Obama avant de remettre la médaille , sertie dans un cadre vitré , au sergent-major Louis Wilson , représentant la garde nationale de New York , héritière

de l’unité de combat du sergent Jhonson .

 » Henry Jhonson est le héros militaire d’un eégiment publié . un régiment qui s’étair-t élevé à  Harlem , à l’aube de la Grande guerre , pour porter la fierté du peuple noir appressé , pour liver la bataille des

droits civiques en rejoignant l’Army , en dépit des humiliations et du racisme institutionnalisé .  » …….

ndlr : vous pouvez voir notre article  » les poilus arborigèes pendant la Grande Guerre  »    18/01/2017  …..  eux aussi oubliès .

 

 

 

.

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...