Écrit

GASTON COMPTE , SERGENT MAJOR à la 3ème Cie du 7ème R.I. ….. suite 2

IMG_4785IMG_4786Deux documents montrant l’un comment Kléber Dupuy s’engage pour qu’une citation , déjà demandée pour  le sergent Major Gaston COMTE ,  soit enfin attribuée ;

l’autre , l’attestation du sergent major pour le soldat Henti CABROL  .

PROPOSITION DE CITATION POUR BLESSURE

( RAPPEL DE PROPOSITION )

 » Le lieutebant Dupuy témoin comme chef de section d’un fait d’armes accompli par  le sergent majot Comte , REFAIT en sa faveur une proposition de citation .

COMTE , actuellement sergent majorb, avait été nommé Caporal sur le champ de bataille ainsi qu’en fait foi le Livret National ( ci-jpoint ! i a ensuite conquis TOUS SES GALONS au deu du combattant . Il a

été grièvement blessé au cours d’une contre-attaque .

COMTE GASTON classe 1914 , Mle 361 sergent major à le 3èmr Cie 7ème R.I.

 » trés bon gradé. A toujours eu une belle attitude au feu . s’est particulièrement fistingué le 8 septembre 1915 en argonne au cours d’une brillante contre-attaque qu’il a éxécutéeavec les éléments

de tête de la  Cie . a été frièvement blessé au cours de cette action « 

ndlr : Nous remarquons que Kléber dupuy n’hésite pas a dire quil a déjà fait se proposition (  sous entendu , il faudrait se décider ) ni a joindre les éléments qui prouvent que G. Comte a déja éte nommé caporal au

feu ( sous entendu , ce n’esy pas la première fois qu’il se distingue par son action au combat ) .

En réalité , Gaston COMTE , sera bien cité , à l’Ordre du Régiment , ordre N° 224  du 8 avri 1918 …..  (cf notre  » billet  » du 14 07 2017 )  - nous ne savons pas la date du rappel fait par le Lt Dupuy

ATTESTATION DU SREGENT MAJOR GASTON =COMTE POUR LE SOLDAT HENRI CABROL 

7°  reg  d’inf                      3° cie

 » Le soldat Henri Cabrol a rejoint la cuisine de la Cie aprés avoir porté sur son dos et sauvé de l’ennemi

le lieutenant Dupuy Chevalier de la Légion d’Honneur , commanant la 3° Cie blessé grièvement à

la jambe droite et incapable de marcher lui-même « 

Sergent major     G. COMTE

ndlr : Nous détenons cette  »   » note manuscrite non par les dascendants de G. Comte , mais par ceux de H. Cabrol ( son neveu Marc ) . On peut penser qu’Henri Cabrol avait gardé précieusement cette  » note « 

qui lui avait évité le risque d’être considéré comme déserteur , puisqu’il avait quitté sa Cie pendant le combat pour éviter à son lieutenant d’être pris par l’ennemi.

Remarquons également la prudence de G. Comte qui précise que le lieutenant sauvé était titulaire de le Légion d’Honneur … donc pas  » n’importe qui » !

En réalité , c »est pendant 1500 mètres et sous la mitraille que H. Cabrol a porté son lieutenant , lui sauvant ainsi la vie car sa blessure était importante et il n’aurait pas survécu

si on avait tardé à le soigner .

 


  (ff

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...