Écrit

LA BATAILLE DE VERDUN ET L’OPINION ALLEMANDE … L’AVEU

IMG_4830IMG_4829MARIE-HELENE  CANOT  VIENT DE NOUS FAIRE PART D’UN OUVRAGE ECRIT EN 1916 PAR LE SOUS-LIEUTENANT LOUIS MADELIN SUR LA BATAILLE DE VERDUN VUE PAR

L’OPINION ALLEMANDE.

 » L’AVEU  LA BATAILLE DE VERDUN ET L’OPINION ALLEMANDE  1916 -LIBRAIRIE PLON  - PARIS  » .

Cet ouvrage se trouvant encore en librairie , nous souhaitons vous donner l’envie de le lire . Pour le lire sans avoir à l’acheter , allez  à partir de  » yahoo france  » sur le site  < l’aveu la bateille de verdun et

l’opinion allemande >    » archive.org/détails/laveulabatailledeOOmade « 

A partir de lettres de soldats allemands saisies  soit  de prisonniers ou de  morts l’qauteur nous fait participer à l’évolution de l’opinion allemande au cours de la bataille de verdun .

 » La déception de la tentative avortée contre ce que le Konprinz appelait …. le  » coeur de la france  » et l’empereur lui-même «  la plus puissante forteresse de notre

principal ennemi « 

 » Que Verdun puis Paris fut a merci et la France effobdrée , c’était déjà une grosse illusion . que la france , parce que l’empereur aurait   » sur la place d’armes de Verdun  » « pasé sa

festaparade «  le 1er mars ou le 15 ou le 30 , signât une  » paix séparée  » la chose nous fait sourire . Mais un tel mariage flattait trop l’orgueil des une , la lassitude des autres ( nous avons vu exprimer

l’un et l’autre ) pour qu’un instant , cela n’imposât pas silence aux estomacs révoltés et aix coeurs aigris.

…………

 » Ce fut la plus immense déception qu’un peuple ait jamais érouvée. alors tout ce qu’un peuple a refoulé de souffrance se réveille . Pas un n’accepte bravement la défaite !.

……

 » Il importait de grouper des documents qui sont une page d’histoire et de psycholigie allemande  , écrite par l’Allemagne mêem et que  ( l’auteur ) libvre au jugement des lecteurs de tous pays .

 » Ouvrage écrit à partir de lettres qui montrent la fluctuation de l’opinion allemande et sa véritable expression … lettres de parents qui évrivent de l’arrière ou de soldats qui écrivent du front .  ….

témoignages esrtêmement modérés par la creinte ou le scrupule … aussi des cris exaspérés de révolte violents   … de déceptions , d’injustice et de souffrance. « 

 » Lettres qui indiquent assez bie  pourquoi le ====konprinz a , dans sa proclamation aux troupes , à la veille de l’assaut de Verdun parlé de la nécessité d’attaqyer …. lettres dans lesquelles sont formulées les

plus grandes espérances , mêlées dés le début à bien des appréhensions , puis troublées par bien des doutes …..aussi de l’effort malheureux des troupes , suivi avec plus d’anxiété que de confiance par la

population  … enfin la déception qui de jour en jour s’accentue juqqu’à la lettre du 17 avril ounil est parlé  de «   l’attitude de plus en plus indifférente de la masse vis-à-vis des

évènements de guerre et du retour exclusif aux soucis économiques et autres  » … le bluff de la presse allemande qui essaie de couvrir la colossale désillusion d’un peuple

devant des promesses ennivranyes et finalement déçues « .

Une lettre de soldat du 56° de résere , blessé :  » ….  je ne peux pas vous écire tout ce que j’ai vécu ici , cela a dépassé et de bien loin tout ce qui avait eu

 . celui qui sortira  d’ici entier pourra remercier Dieu  … «  

NDLR :  c’est en quelques heures que le 11 juillet la 3ème Cie du 7 èmr R.I. perdait 100 hommes et 24 heures plus tard , à la fin de la bataille du fort de Souville , il n’en restait plus que 15 dont le

sous-lieutenant ( Kléber Dupuy ) qui les commandait .

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...