Écrit

LES ESTAFETTES CYCLITES PENDANT LA GRANDE GUERRE

1317807006-Estafette-zouave-2lecturePourTous_150601_cyclistes_1th-1thLE SOLDAT CYCLISTE EST UN MOYEN DE LIAISON  QUE LE GENERAUX UTILISENT DANS LES CAS DIFFICILES .

 » ESTAFETTE  » MAIS AUSSI ECLAIREYR ET À L’OCCASION EN BON

COMBATTANT . AGILE , SILENCIEUX , RAPIDE, CORAGEUX ,  .  Il rend de nombreux services sur le front et réalise parfois de véritables coups d’audace .Il peut parcourir de 60 à 100 km par jour ,

si les corconstances s’y prêtent  et est prêts à défendre chèrement sa vie si les guetteirs allemans l’aperçoivent .

DES LE 1er AOUT 1899 , LA CYCLISTE  du 6e corps est constutée à Saint Mihiel.  Elle compte 1 capitaine , 3 lieutenants , 1 sous-lieutenant et 120 sous-officiers , caporaux et soldats .

Le transport des cycles a été étudié avant guerre  , 60 dans un fourgon  et les soldats cyclites sont soumis à un véritable entraînement  , bicyclette au dos ‘(bicyclette pliante  » Gérard  »  sur des

terrains accidentés avec des instructions techniues ,  approuvé par le Ministère de la guerre le 7 août 1913 .

Quand la classe 1915 fut appelée sous les drapeaux ; le ministère de la guerre prescrit d’auglenter le nombre de compagnies cyclistes  et d’incorporer dans les nouvelles unités les recrues sachant monter à

bicyclette ayant une taille de 1m62 à 1m68 . La cavalerie qui reçevait habituellement ce poids légers dans ses formations de chasseurs ou de hussards , ne recueille rien du contingent de 1915 .

Depuis le début de la guerre 14-18 , les soldats cyclistes ont apporté la confirmation de l’espoir du chel d’Etat-major , que le gnéral Boisdeferre avait mis en eux il  y a 20 ans amors que  le capitaine Gérard  ait

crée la bicyclette pliante  ( qui porte son nom ) d’un poids de 17 kgs , d’une longueur de 1m50 , montée sur pneumatiques michelin .

Depuis les maneuvres de 1897 où , sur le désir du général Brugère , le 1er et 2°  corps employèrent chacun une cimpagnie cycliste avec succés ….. fidèle à la théorie de l’attaque en trombe, pour appoeter à son

armée un novel élément de vitesse  .

Depuis le début des hostilités , chaque jour apporte l’écho de l’habileté manoeivrière ds soldats cyclistes , de leur audace intuitive et de leur folle bravoure  … qu’il s’gisse deb tansmettre un ordre aux tranchées

avancées ou d’aller  » culbuter une garde ennemie  » .

Courbés sur le guidon, mousqueton em bandoulière , parmi les embuscades , sur des routes où les grosses marmites ont creusé leurs entonnoirs , avec  le risque d’être surpris à quelques mètres dss lignes

ennemies le  » cycliste de liaison  » n’à qu’une pensée au coeur  » PASSER  » . A tavers quelles aventures ! au prix de quels sacrifices !  Si elle trouve des allemands au bord de sa route ; ma section cycmiste mettra pied

à terre , deviendr une section d’infanterie qui saura creuser une tranchée et faire le coup de feu .

ref :   < comment ils pédalent sous la mitraille .>   < des agents de liaison , des estafettes , des cyclistes passerands en 14-18 >

A     S U I V R E 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...