Écrit

LES ESTAFETTES CYCLISTES PENDANT LA GRANDE GUERRE …..suite 1

th100852000_q116677137B9715735510Z.1_20180517124933_000+GUGBAFOCD.1-0E X T R A I T S    D E     T E M O I G N A G E S     D E      L ‘ A C T I O N     D E S     A G E N T S    D E     L I A S O N     C Y C L I S T E S

 »     …… ONZE HEURES DU SOIR . EN ARRIÈRE DES LIGNES .  Dans une ferme que les obus ; il y a quare jours , ont mis à mal . L’ Etat-major veille autour de cartes étalées sur une table;A l’instant , l’ordre est

arrivé de l’Etat-major du corps d’armée d’attaquer l’ennemi au point du jour . Il faut qu’aussitôt cet ordre passe cimme un courant  à travers toutes les formations qui composent la division , que tel régiment là-bas à

30 km sur la droite , sache qu’il doit tenir coûte que coûte tel autre à gauche tapis dans un bois  qu’il a pour mission d’attirer à lui le gros de l’ennemi. Les zouaves ont à couper le pont . D’ici et de là , l’artillerie à telle

heure doir ptéparer l’affaire par un arrosage efficace . De ces vingt actions de détail exactement coordonnées et exécutées à l’heure dite , la vistoire jaillira . Un seul ordre transmis trop tard et tout est compromis .

Allons , les cyclistes , à l’oeivre ! « 

 »  …. C ‘ est le lieutenant Vetgnes du 6e groupe cycliste , qui avec trois bicyclistes assure , le 6 septembre , la liaison entre l’Etat-major de la brigade et les unités voisines pendant un combat acherné et s’acquitte

sous le feu de toutes les missions qui lui ont été confiées , avec un courage et un dévouement magnifiques  ….. C’est encore le caporal  Marchal , du détachement de ccyclistes de la 12° division de cavalerie , surpris

par une patroillle ennemie , grièvement blessé , peécipité à bas de sa machine et réussissant par miracle de tuer l’un aprés l’aure tous les Allemands qui veulent se saisir de lui , se jetant ensuite dans les bois et touchant au but   »

 » NULLE SOUFFRANCE n’est capablede faire lâcher à ces soldats cycistes le précieux papier dont la garde leur a été confiée . Un chasseur cyclisde de la 10e division de cavalerie , P. A. Chabrouillaud  , en

portant un oedre au chef de peloton , est fappé d’une balle qui lui traverse les deux cuisses . La douleur est atroce , il la dompte et continue . Un poste français est sur sa route . On veut le panser . il refuse . L’ordre

d’abord .! « 

Il faut à ces hmmes -là , seuls devant la mort et sans l’appui moral et la griserie  que le combattant trouve dans la bataille une fermeté d’âme exceptionnelle . Pas un seul n’a faibli! pas un seul a capitulé …..

L’ORDRE A TRANSMETTE EAVANT TOUT !

«  » …. un cycliste est surpris , en décembre par un poste de uhlans…. cotoyant  bord d’une ruvière , il saute dans l’ eau à demi-gelée … que faire d’atre ! il faut accepter ce moyen  pour échapper à

l’ennemi et porter un pli aucolonel du régiment sur la ligne de combat … il dissimule en un clin d’oeil sa machine dans un fourré  plonge sous une pluie de balles  etse cache dans un creux de la berge . Les

 

cavaliers ennemis le croient noté  , poissent des hoch! de triomphe et passent . e cycliste sort de l’au , enfourche sa bicyclette et file …..pour tomber trois kilomètres plus loin  au milieu d’un gros d’ennemis

qui a éngaagé le combat avec nos troupes . Traverser la fournaise , impossible …. l’estafette plonge à nouveau  et , la tête seule hors de l’eau assiste, impatient à  la bataille. Il était quatres de l’aprés-midi

et à deux heures du matin on se battait encore …. l’affaire tourna bien pour les français et notre estafette put , enfin ,regagner la terre ferme  ( imaginez dans quel état ) …. lorque arrivant au bout une

sentinelle française lui lance  » qui vive !  »  sachant qu’il avait à faire à un soldat du pays  de l’Hérauls , comme lui  … le 16e corps opérait paer là ….. il lui repond en patois natal : «  Tirés pas ! Bénide

prendre un ban  » ( je viens de prendre un bain )  … olaisanter aprés dix heures de soufrance ,…. il faut le faire ! 

            A     S U I V R E 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...