Écrit

LES ESTAFETTES CYCLISTES PENDANT LA GRANDE GUERRE ….. suite 2

pli urgent , à faire partir dans une minute

pli urgent , à faire partir dans une minute

 

pli urgent , l'occasion de faire du 30 km/h !

pli urgent , l’occasion de faire du 30 km/h !

IMG_4974IMG_4973IMG_4972LE BOXEUR , MAILLET , CYCLISTE DE LIAISON À LA 7E CIE DU RÉGIMENT D’ARTILLERIE COLONIALE :

SSON RECIT DANS LE  » SPORTING  »  : le 22 aoû , je fus chargé par mon commandant d’une mission pour l’aile droite du corps auquel nous appartenions . Je pédalais gaiement sur la route ,lorsque ,

par une sorte d’intuition je mis pied à terreà l’entrée d’un bois sombre …. A ce moment là des dragons allemands surgirent et s’élancèrent sur moi . Mon premier mouvement instinctif fut de prendrema carabine .

Mais immédiatement  , un éclair traversa mon cerveau , là n’était pas mon devoir , je davais avertir mes chefs …… chemin de bifurcation , je me sauvais comme un voleur  avec la meute de dragons à mes trousses …

mais le chemin emprunté me faisait passer a proximité des lignes allemandes , j’étais en plein dans les premières lognes ennemies  .   du plus loin qu »ils m’ aperçurent , le allemands firent jouer leur ùitrailleuse .

MAbicyclette fut fracassée et aprés un soleil fantastique , je roulais dans un fossé ou je m’évanouis ,  non sans mêtre déboité le pied gauche …. le premier knock-out de ma carrière . La fraîcheur du soir me réveila .

Je souffrais atrocement  , perdant mon sang en abondance ….. une pensée me dominait , ne pas être prisonnier  . avecv des efforts surhumain , je me traînais pendant 250 mètres et j’atteignis , enfon , les lignes

françaises … ou  pout finir en beauté une marmite allemande réduisit en miettes l’ambulance qui venait de me reçevoir ! « 

UNE BOULETTE QUI NE PASSE PAS CHEZ LE COUREUR MOTOCYCLISTE SELLA 

STELLA , motocycliste de son réiment  ets , en septembre ramassé par les allemands , sur le champ de bataille ( alors qu’il filait à 60km/h un trou le fit ramentir et passer à gauche ….. les allemands la’viaent

vreusé exprés  … une pluie de balle siffla a ses oreilles , atteint aux mains et aux jambes   il tomba )  et  transporté dans une de leur ambulance.   » Au ton du vapitaine , écrit-il au  Petit courrier je 

dois le détruire le détruire. Je sortis alors mon mouchoirdans lequel était caché ma note , je dois le détruire . que faire ? Je mis alos mon payvre billet dans ma bouche et le mâchais avec rage pour

l’avale r; il ne faisaiy plus qu’ine toute petite boulette lorsqu’un allemand s’approche de moi et commence à me questionner …. et la boulette ne voulais pas descender , j’allais livrer mon secret ! Stimulnt

un sursaut d’agonie , je me dressais sodain et ma laissais tomber à la reverse . Inspiration provodentielle ! Le choc fit passer la boulette le pli était sauvé !   »

SILENCE ! EST IMPOSEE A UN 305 AUTRICHIEN 

.  » PRÉS DE R … UN GROS 305 AUTRICHIEN GÊNE TERRIBLEMENT L’AVANCE DE NOS TROUPES .   » Dites donc , les engants , s’écrie le soir venu , un de nos officiers  ne trouvez-vous pas qu’il nous

embête à la fin ,  »   » Un  » Hourrah !  » lui répond et , suivie de deux batteries de 75 et de quatre pièces d’artillerie lourde , une compagnie de chasseurs cycliste s’élance pour museler le 305 . La route est impraticable

les allemands l’ont creusée de larges trous pourinterdire à nous troupes le passage de pièces lourdres et il pleut à torrents …. N’importe , en une heure , avec des pierres et des madriers  la voie est réparée et nos

canons s’installent . Dés le point du jour ils déclanchent leur tonnerre . C’est le moment qu’attendent nos cyclistes  , les voilà partis en tirailleurs .Les 77 allemands les inondent de leur mitraile , ils continuent et

bientôt ne sont pus qu’une poignée , mais les pertes n’auront pas été vaines . Un sous-officier rassemble sa petite troupe . une course folle la jette au pied du fortin allemand . Un un instant les artilleurs ennemis

sont cloués à leur pièce … le 305 est mis hors étatt de nuire  …… « 

NDLR : Extraits d’article paru dans  » lecture pour Tous  »  . 1915

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...