Écrit

ETES-VOUS FIER DE VOTRE ONCLE KLEBER DUPUY ? ….. suite

K. Dupuy en 1956l

K. Dupuy en 1956l

 

avec " Ceux de Verdun " en 1963

avec  » Ceux de Verdun  » en 1963

 

rencontre Buffet ( Vaux )et Dupuy ( souville) .... quelle émotion de lit dans les yeux

rencontre Buffet ( Vaux )et Dupuy ( souville) …. quelle émotion de lit dans les yeux

FIER DE LA CONFIACE QU’AVAIENT EN LUI SES POILUS ….. AUXQUEL IL DONNAIT L’EXEMPLE  :

 » IL ÉTAIT SANS PEUR ET SEMBLAIT IGNORER LEDANGER . LA DERNIÈRE FOIS QUE NOUS NOUS SOMMES VUS , PENDANT LES ATTAQUES DE CHAMPAGNE 1917 , APRÉS LA

CONQUÊTE DU  » CASQUE  » ,  IL ETAIT DEBOUT PRES DE MOI , SUR LA CRETE , C’ÉTAIT POUR LUI COMME SI RIEN NE S’ÉTAIT PASSÉ , « Caporal Fégal 

Le caporal  Fegal a été ultèrieurement blessé par un éclat dans l’abdomen . Décoré de la médaille militaire .

FIER  parce qu’il a toujours été humble et n’a jamais tenté d’attirer  » la couverture à lui  » , ….   » je n’étais que l’un d’eux  » ….

Tout au long de nombreuses années il a cherché à savoir qu’els étaient ceux qui étaient venus à son secours pour nettoyer les abords du fort des allemands qui s’y cachaient encore aprés leur repli .

En 1963 , lors d’une réunion d’anciens combattants  ( il est décédé en 1966) il rendait encore hommage au  dr Louis CONTE , qui au mépris de sa Croix Rouge , est venu l’avertir le 12 juillet à 04h 30 du matin

que les allemands avançaient vers le fort  …. deux coureurs étaient morts avant lui pour apporter cette information à K Dupuy .

APPRECIE SON CHOIX DE VIE APRES LA GUERRE

Il aurait pu rester instituteur ( ce qu’il a fait pendant 4 années )  et parler à ses élèves de l ‘inanité de la guerre , de son atrocité…. , mais il a choisi une tâche plus difficile ,celle de s’occuper des Anciens

Combattants , de leur épouse , de leurs enfants ,  comme chef de Service à la Préfecture de Bordeaux .. de 1923 à sa retraite en 1956 . Il lui semblait avoir une dette envers tous ceux qui à ses côtés et sous ses ordres

avaient perdu la vie ou étaient blessés grièvemet avec des séquelles importantes  ….. une dette aussi envers ceux qui s’en étaient  »  bien sortis »  , mais qui avaient atrocement souffert de fatigue , de faim, de soif ,

de peur ……

Même aprés sa retraite , il a continué jusqu’à son décés , de participer à la vie de  ses camarades de guerre ,dans le cadre  de  » CEUX DE VERDUN « de la Gironde .

OUI , KLEBER DUPUY ETAIT UN AUTHENTIQUE HEROS  ( parmi tant d’autres ) ,  UN  HEROS D’UNE GRANDE SIMPLICITE , D’UNE GRANDE HUMILITE  , UN AUTHENTIQUE

HEROS ….. et l’on peut

comprendre qu’un élève d’une classe de cm1 ait pu écrire dans une lettre  à K.  Dupuy :  » … j’aurai aimé être de ta  famille . » 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...