Écrit

suite blog : 6 , – JEAN D’ORMESSON , KLEBER DUPUY ET LE FORT DE SOUVILLE … suite 1

DANS NOTRE DERNIER » BILLET  » , CONCERNANT LE TEXTE  de Jean d’Ormesson ,  Kléber Dupuy et le fort de Souville dans  » La Douane de Mer  » , nous indiquions que nous ne savions

pas comment l’auteur avait trouvé les références à la défense du fort de Souville les 11 et 12 juillet 1916 , et que nous ferions quelques remearques :

- La pèriode de la guerre 14-18 indiquée est exacte …. la dernière offensive des Allemands sur Verdun ,décidée par   le Kronprinz …

- Le grade de Kléber Dupuy tel qu’il est indiqué dans l’histoire de la bataille de Verdun … en réalité il n’était encore que sous-lieutenant .

- L’état de ceux qui ont survécu à la bataille du 12 juillet 1916  parmi les poilus de la 3° Cie du 7° R.I. : quatorze plus Kléber Dupuy ….. PAR CONTRE CE N’ÉTAIENT PAS DES SENEGALAIS !

-   « DUPUY SOCIALISTE , PACIFISTE , ISTITUTEUR   »  ….. pacifiste , OUI  , instituteur , OUI , SOCIALISTE , NON ….  il faut croire que pour Jean d’Ormesson , être instituteur est ‘ à l’époque

être socialiste  . On peut cependant dire que kléber Dupuy avait un comportement socialiste parce qu’il demandait à ses poilus , lorsqu’ils étaient au repos , de regrouper tous leurs avoirs pour quela somme

soit répartie entre tous les poilus de la compagnie , pas de différence entre ceux qui avaient  la chance de recevoir de l’argent , des colis et ceux qui n’en revevaient pas .

-   »LE GENERAL MANGIN  réussit à désserrer l’étau des mâchoires de Kronprintz   » …. en réalité , Kléber Dupuy réussit , seul , à chasser les Allemands qui avaient atteint le sommet du fort , avec les trente poilus

valides qui kui restaient  , au cours d’un combat corps à corps , à la grenade et avec les trois mitrailleuses dont il disposait . Les troupes arrivées en renfort ont pu nettoyer les abords du fort dans  lesquels

se trouvaient , dans les trous , des allemands , des blessés et des morts  -  » POUR UNE RAISON OU POUR UNE AUTRE  ……. le lieutenant Dupuy …..se changea du jour au lendemain en héros national   »

Kléber Dupuy qui avait l’ordre d’aller aux Carrières  mais en voyant l’état des défenseurs du fort , intoxiqués par les gaz , blesssés ou morts , contatant que le fort n’était plus dédendu , décide d’y rester et d’en

assurer défense   …  heureusement car sans cette décision les Allemands investissaient le fort , comme celui de Douaumont en février  , et descendaient directement sur Verdun situé à 3,5 km. Kléber Dupuy et ses

poilus ont  , en fait , mis fin à la bataille de Verdun … donc  » héros  » d’autant plus qu’en décidant de désobéir aux ordres ,lui sous-lieutenant officier subalterne ,  risquait le   » conseil de guerre « 

A     S U I V R E  …. Marie Hélène CABOT , m’ayant envoyé les pages du texte de Jean d’Ormesson concernant Kléber dupuy et le fort de Souville  (pages 289 à 292 )

nous allons pouvoir comenter ces lignes .

 

 .

 

 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...