Écrit

suite blog: 6 – JEAN D’ORMESSON , KLEBER DUPUY ET LE FORT DE SOUVILLE …. suite 4

Continuons le recit de Jean d’Ormesson : «  L’arrière grand-père de kléber dupuy avait été guillotiné  avec Gracchus Babeuf . Le grand-père avait été mêlé aux

  » Ateliers nationaux .Le père avait pris parti , sous la Commune de Paris , pour Rossel et pour Cléménceau .Kléber avait été élevé , non seulement 

 

 »  » avec les vieilles méthodes et les comptines , aux accents étrangement modernes des instituteurs de gauche :

  » -As-tu connu Kléber

   » -Kléber Kléber

    » -Quand il faisait des kilomètres 

   »  -as-tu connu Kléber              

    » – Kléber Kléber

………….

«   mais dans le culte de Proudhon, de Marx , de Jaurès , de l’internationale socialiste dont son père était militant . Il était ami de Barbusse , qui

  » n’avait pas encore écrit   » Le Feu «  , et , quand il avait été surpris à distribuer parmi les hommes des brochures et des journaux pacifistes ,  

  » Il avait eu de sèrieux ennuis avec Nivelle et Mangin qui avait voulu le faire fusiller  . Après de sérireuses enguelades , des semaines d’arrêts

  » de rigueur et un peu de prison , on l’avait envoyé en première ligne , pour se faire tuer , au fort de Souville .

Au cours de sa rencontre avec un extra-terrestre qui  lui demande un rapport sur le monde  c’est l’occasion pour l’auteur  , agrégé de philisophie  de discourir , de manier le fluide et proche

des gens , sur le monde , les hommes  , Dieu , l’espace , le temps ,le hasard et la nécessité   …..  ils se posent de nombreuses questions , souvent sans réponses , sur l’homme en général , l’univers , la destinés ..

le  tout ponctué de nombreuses références littéraires , culturelles et historiques  (Babelio )

  Cet instituteur , formé à l’Ecole Normale d’Instituteurs , se devait d’être socialiste  d’ être l’arrière petis-fils , le petit fils  de révolutionnaires et de l’empire , fils d’admirateur de la révolution russe   ,de 

r théoricien évolutionnaire du milieu ouvrier , de communiste , mais aussi de socialiste « pacifiste  » ….. cela devait être  , pour l’auteur dans la formation et le comportement de kléber Dupuy , instituteur .

Sans doute ses Maîtres de l’école émémentaire à l’école normale , ont contribué à former un homme réfléchi , soucieux  d’éduquer ses élèves dans l’esprit de la consodération de l’autre , dans le souci

de leur donner les capacités leur permettant de s’élever dans  » la hiérarchie  » sociale , dans la  nécessité de défendre son pays  si nécessaire  ( de récuprer l’àlsace et la Lorraine ) ….. mais il n’avait rien d’un

 » révolutionnaire  »   et n’était pas antimilitariste  mêne s’il était considéré comme pacifiste et n’aimait pas la guerre …. et à ma connaissance n’a jamais eu de rapports avec Nivelle .

 » ….Kléber dupuy ignorait la peur ….. les bombardements le faisaient rire …… «  

La peur , il l’avait ocmme tous les poilus , mais il savait la dominer  , domination indispensable si l’officier qui commande veut que les hommes dominent la leur , . Ses poilus avaient  confiance en lui , ils

étaieb t pour kléber Dupuy qui donnait l’exemple  , un peu comme s’ils étaient ses  » enfants  » .

Quelques lignes écrites en 1967 par celui qui était le caporal Fernand FEGAL à la 3° Cie du 7° R.I. : «  Le lieutenant Dupuy était , aussi , un héros . …. Il état sans peur et

semblait ignorer le danger . La dernière fois que nous nous sommes vus  , pendant les attaques de champagne en 1917 , aprés la conquête du » CASQUE  »

 , C’était pour lui comme si rien ne s’était passé , il était à mes côtés debout sur a crête , calme et serein , comme quelqu’un de satisfait . »

Certainement aprés la conquête du  » Casque  » kléber Dupuy était satisfait ,  car sa compagnie àobtenu: 1 Légion d’honneur ( K.D che valier ) , 5 médailles militaires ( dont Fernand Fégal )  , 2 citations

à l’ordre de l’armée , 7 citations à l’ordre du corps d’armée d’armée , 1 citations à l’ordre de la Brigade , 9 citations à l’ordre du Régiment   soit 25 citations ( plus que pour la défense du fort de Souville )

Les bombardements le faisaient rire  !   il faudrait oublier que , en 1914 pendant la bataille de la Marne , Kléber dupuy a été blessé par l’explosion d’un  obus de gros calibre .

A        S U I V R E 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...