Accueil

18 mai 2012

LE SOLDAT DE VERDUN suite 1 .

 

LE SOLDAT DE VERDUN      suite 1 . sc0005ed6602-300x205

L' elsisement dans la boue des tranchées annihilitait peu à peu la personnalité des soldats

LE COMBLE DE L’HORREUR .

VERDUN DANS L’HISTOIRE MILITAIRE,REPRÉSENTE LE COMBLE DE L’HORREUR. SANS DOUE LA BOUILLIE ATROCE D’HIROSHIMA , AVEC DES CENTAINES

de milliers d’êtres vivants volatilisés en un milième de seconde , frappe l’imagination , mais jamais les hommes , au cours des âges ; ne se sont disputé aussi longtemps qu’à

Verdun ,un sol aussi pourri de leurs propres cadavres.

La butte de Vauquois , seule , mais sur une moindre étendue ,pourrait revendiquer un aussi épouvantable record.Le pain , l’eau , la terre et les vêtements des survivants resaient

impregnés de cette odeur de pourriture.

Ici , plus que jamais sans doute,l’horreur de la survie hasardeuse a rejoint celle de l’anéantissement.

Putréfaction ! anéantissement ! sur des photos aériennes du village de Fleury , pris et repris 16 fois en 26 jours , on peut suivre cet effacement progressif ou 150 à 200.000 cadavres n’ont

même pu être jamais identifiés , ni enterrés ,absorbés peu à peu dans un immense remblai de ferrailles , de déjections , débris de nourriture , de godasses.

Qu’ajuiter encore à ce tableau sinistre , sinon les souffrances apportées par le déroulement des saisons,la neige de la première attaque et , plus tard , les plus liquéfiants charneirs , les

mouches infectes de l’été , le retour du froid.

En décembre 1916 , le thermomètre est à moins vingt. a ces statues boueuses , congelées ,les chirurgiens amputent d’innombrables pieds , mains , ou jambes gelés , inguérissables.

Le 4 octobre 1916 , une inspection officielle nous a laissé l’image étrange de deux tranchées pleines d’eau ,distantes de vingt mètres, et , tassés sur le parapet ,face à face , des hommes

exténués , sous une pluie interminable , se regardant avec résignation.

Que le combat ait été toujours repris aprés de pareils instants , c’est ce qui surprend toujurs quanq on songe que la même pluie tombait sur les arrières ,moins sanglants mais aussi

spongieux ; sur les trains de munitions , de vivres , de matèriaux convergent des deux parts vers cet énorme abcés , sur les cantonniers et les camionneurs de cette  » voie sacrée  » , la route de Bar-le-duc ,seule liaison française vers le monde ( avec un médiocre tortillard ) .

A suivre .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15 mai 2012

LE SOLDAT DE VERDUN

    LE SOLDAT DE VERDUN Poilus_SouvilleBW-01-300x262

POILUS DEVANT LE FORT DE SOUVILLE

CE TEXTE EST EXTRAIT DE LA PAGE RÉSERVÉE LE  25 FÉVRIER 1962 , pae le lournal LA FRANCE à Kléber DUPUY et à ses soldats

de la 3ème Cie du 7° R.I.

5000.000 MORTS       800.000 GRANDS BLESSÉS .

VINGT ET UN FEVRIER 1916 , 7 H.15 DU MATIN. Sous la neige glacée,commence entre la Meuse et le village d’ORNES,la

grande bataille de VERDUN.

C’est un tonnerre subit,immense,démentiel.Lea allemands avec des canons de 77,88, de 105 , de 130 , de 150 , de 210 ont ouvert le feu sur les

premières , deuxièmes et troisièmes lignes.Dans les tranchées fouaillées ,déchiquetées,on n’entend même plus crier les blessés.

En quelques minutes , le charnier immonde s’agrandit sous les coups de canon de 280 , 305 , 380 et 420, d’Avocourt jusqu’à la voie ferrée aprés

verdun.une pkuie de projectiles et de lambeaux humains obscurcit le ciel et écartele la terre.

Comme c’est loin déjà ,presque oublié , et  , cependant ,quel atroce bilan ! une bataille de cinq mois : 21 février – 12 juillet. _ si l’on n’inclut pas

la contre-offensive d’Octobre à Douaumont _ 500.000 morts français et allemands , 800.000 grands blessés dont beaucoup devaient rester infirmes;

200.000 disparus n’ont jamais reçu de sépulture.

M. Kleber Dupuy , ancien capitaine au 7° R.I. est ce ceux là.Amputé d’une jambe ,l’autre est blessée , ila des ennuis avec sa colonne vertébrale.

Depuis un an  , il ne quitte plus guère son lit.Deux heures par jour à peine…

Ce n’est oas un homme amer.Si le sisage est sec,un peu sévère , le rehard reflète une grande compréhension.Pas de sensiblerie , certes , mais le

souvenir des choses vécues reste intact.Vous voulez que je vous parle de Souville ? La défense du fort ?

En ce cinquantième anniversaire , en effet , n’est il pas juste de revivre avec lui qui en fut un des héros , un épisode décisif de l’enfer de Verdun ?

Héros ? Le sourcil du Caîtaine Dupuy se fronce.

 » Nous étions 60  » rectifie-t-il vivement.

sombre ,un moment , le soldatyallongé réfléchit.C’est comme une minute se silence.Il les revoit tous ses hommes en capote bleue,cette autre

famille dont il ne veut à aucun prix qu’on oublie le courage et le rôle essentiel .

LA GLOIRE APPARTIENT A LA TROUPE.

POURQUOI , EN EFFET VERDUN RESTE-T-ELLE ,DANS L’HISTOIRE , COMME LA BATAILLE SYMBOLIQUE DE TOUTE CETTE

GUERRE  1914/1918.

C’est peut être tout d’abord parce que l’acharnement des deux armées se traduit par un bilan négatif.

aprés cinq mois d’assauts infructueux ,les allemands ne faisaient certes plus figure de victorieux.Mais le suvvés Français n’est il pas le total de

reculs pieds à pieds , de pertes quotidiennes.

c’est dire assez que cette bataille , pus encore qu’une autre ,montre la faillitte de la stratégie française ou allemande , son impuissance à dominer

un combat où de part et d’autre , les moindres résultats n’ont été obtenus que par le sacrifice des hommes.

LA GLOIRE DE VERDUN N’APPARTIENT QUA LA TROUPE .

À SUIVRE…..

 

11 mai 2012

LE 7èmè REGIMENT D’INFANTERIE

LE 7èmè REGIMENT D'INFANTERIE sc00028cd8-300x152BackgroundIntro12-259x300C’EST le 19  Février 1915 que kléber DUPUY  passe au 7èmè R.I. , il n’est encore qu’aspirant. Il devient  sous lieutenant

à titre temporaire le  30 Avril 1915 et  lieutenant à titre temporaire le 6 septembre 1916….. c’est donc  avec ce grade qu’il

prendra la décision d’assurer la défense du Fort de Souville.

LE 7emREGIMENT D’INFANTERIE DE LIGNE ( OU 7° R.I. ) A ETE CONSTITUÉ SOUS L’ANCIEN REGIME SOUS

LE NOMDE REGIMENT DE CHAMPAGNE.

1569    Formation d’un régiment de Champagne

1585    Régiment de Champagne

1791    7em Régiment d’infanterie

1803     7em régiment d’Infanterie de Ligne

Il se distingua lors des campagnes de la Révolution et de l’empire dans les batailles de Fleurus ( 1794) et de

BAUTZEN ( 1813 ) mais aussi de AZNVERS ( 1832 ) SEBASTOPOL ( 1854 ). Son drapeau porte sur sa bande blanche

en lettres d’or le nom de ces grandes batailles.

C ‘est le 5 Août 1914 qu’il quitta la garnison de Cahors . Son baptême du feu durant la guerre 14/18 fut le 22 Août 1914 .

I915 est l’année d’adaptation à la guerre des tranchées , mais aussi l’année des premiers gaz

A cette date , la constitution des divisions change , les divisions d’infanterie n’auront plus que trois régiments.

Le 7° R.I. devra donc se séparer à regret du 9 ° ,du 11° , du 20° R.I.  pour appatenir à la 131° D.I. avec le 14° de  toulouse

et le 41° de Rennes.

C’est aussi en 1915 que le pantalon rouge est abandonné pour la tenue bleu horizon , le képi étanrt remplacé par le

casque en Septembre.

Voilà situé le 7° R.I. auquel désormais appartient Kléber , à la 3° compagnie qu’il va rendre célèbre.

s

)

 

hampagne

7 mai 2012

KLEBER DUPUY …. DE L’ECOLE NORMALE D’INSTITUTEURS À L’ARMÉE .

KLEBER DUPUY .... DE L'ECOLE NORMALE D'INSTITUTEURS À L'ARMÉE . 230500-1989-00071-300x195l'Equipe de rugby de l'A.T en 191333sauve-majeure2

l'abbaye de la sauve majeure

EN 1908 , KLEBER DUPUY ENTRE ÀL’ECOLE NORMALE D’INSTITUTEURS . L’Ecole normale se situe à

LA SAUVE MAJEURE en latin  » silva Major  » , la grande joie….une petite commune rurale  dans laquelle se situe

l’abbaye bénédictine fondée par Gérard de CORBIE en 1709….étape sur la route de Compostelle.

aprés la révolu tion , elle conserve sa vocayion intellectuelle en accueillant un collège de jésuites au 19° siècle ,

puis la première Ecole normale d’Instituteurs de la Gironde jusqu’en 1910 .

Le feu détruit en partie cette école ….et certaines mauvaisses langues ont pu dire que les normaliens y étaient

pour qulque chose , car les lieux n’étaient ni en bon état , ni suffisants pour un tel établissement…..et l’ENI futransférée à

SAINT ANDRE DE CUBZAC .

Kléber sortit de l’ENI en 1908 et occupa son premier poste d’instituteur au TEICH , sur le bassin d’Arcachon , non loin

de LA TESTE DE BUCH.

SPORTIF , il joue ailier droir dans l’équipe de rugby de l’Union Sportive Testerine . il forme avec Gilbert SORE une aile de

troisquarts qui , avec BBOURDIEU,DUMARTIN  , MONGRAND et autre ETCHEVERRY sut faire parler d’elle et réaliser

quelques exploitq.L’équipe deient en 1913 champione de la COTE D’ARGENT. Cette équipe fut à demi détruite pendant la

guerre 14/18 .

LE RUGBY , pas par hasard….un sport qui demande un travail d’Equipe , de l’observation , un esprit de décision

et beaucoup de camaraderie….pas d’exploits individuels recherchés ,mais un engagement collectif.

Kléber dupuy fit son service lilitaire comme appel au 9° R.I. à compter du 1° octobre 1913.

Caporal le 5 juillet 1914 , il partit aux armées le 2 Août 1914 et entra rapidement dans les combats.Blessé le 7 septembre 1914

àla bataille de la marne….  » violente commotion par explosion d’un obus de gros calibre « . Il est muté au 7° R.I.  , aux Armée , le 19 Février 1915 .

 

 

 

4 mai 2012

KLEBER DUPUY …… ENFANCE ET ADOLESCENCE .

KLEBER DUPUY ...... ENFANCE ET ADOLESCENCE . sc0007e3281-300x218

promotion de Kléber Dupuy à l'Ecole normale d'intituteurs de la gironde. il est au 1° rang,troisième à partir de la droite (vue de face )

Kleber DUPUY ets élève à l’ecole primaire de la Mairie à La Teste de Buch.

Cette école est aujourd’hui disparue . c’est un trés bon élève et son directeur

Monsieur MOULINET , le voit remporter le Prix Cantonal à la session du Certificat

d’Etudes.

Imaginez la satisfaction de ses parents , ostréiculteurs . Monsieur MOULINET

insiste auprés des parents de Kléber pour qu’il continue ses études et se dirige vers le

Brevet Elémentaire .Justement le cours complémentaire qui mène au bravet vient de se

créer ….c’était en 1904..

En 1908 , sous les ausices de monsirut CHAIGNE , il est de lm’&quipe DUBERNET ,

PRAT , SORE ,  qui est reçue toute entière au Brevet et affronde d’un même élan le Concours

d’entrée à l’Ecole Normale d’Instituteurs.

Kléber est admis et une nouvelle étape est devant lui. Il deviendra Instituteur .

Pendant son adolescence , Kléber aide ses parents et va avec eux sur les parc à huîtres.

A cette époque c’est une  » pinassote  » ( petite pinasse ,bateau du bassin d’arcachon qui marche

à l’aviron et à la voile quand la force et la direction du vent le permettent  ) que les ostréiculteurs

utilisent pour leur travail…..il faut tirer sur les avirons et être trés adroit pour dresser la voile .

Lorsque le vent se lève  avec force un joiur d’orage , la pinassotte était chargée d’huîtres et rentrait

au port . Le bateau chargé , sous l’effet du vent et des vagues commence à se remplir d’eau et risque

couler….. que faire ?….la seule solution était de se débarasser du chargement car Louis Dupuy  et

son épouse Lucine ne savent pas nager….et voilà le résultat du travail de plusieurs années qui passe

par dessus bord ….la seule façon de rentrer saufs au port .

La vie était rude à cette époque , trés rude.Mais la terre et la mer forgent les coeurs et les âmes ,

développent le sens de l’initiative , celui de l’observation et apprenent à FAIRE FACE , à prendre

les bonnes décisions.Kléber saura s’en souvenir au moment opportun.

 

 

 

30 avril 2012

KLEBER DUPUY ET SA FAMILLE

KLEBER  DUPUY  ET  SA  FAMILLE gfgf6-746x1024     CES LIGNES  doivent permettre au lecteur de ssituer Kléber Dupuy et sa famille dans leur temps au travers de leurs professions.

KLÉBER DUPUY est nà à LA TESTE DE BUCH  le 28 juin 1892 à 8 heures du matin.

Son Père  Louis DUPUY est nè  à BISCAROSSE  le 18/04/1870  et était fils de Jean Dupuy , résinier de profession.

Sa Mère née Catherine MERIC ést née à LA TESTE DE BUCH le 8 /12/1867 et était fille de Pierre MERIC , résinier de profession.

Louis Dupuy et Catherine Mèric s’étaient mariés le 24 /09/1891 à LA TESTE DE BUCH.

Louis DUPUY était Marin au moment de son mariage , puis ostréiculteur  sur le Bassin d’Arcachon.

Catherine MERIS ( épouse Dupuy ) sa mère était agricultrice au moment de son mariage , puis aidait ensuite son mari dans l’élevage

des huitres.

Louis Dupuy et Catherine Méric ont eu deux enfants : kléber et 10 ans plus tard  Fernand   jean qui a fait une carrière de militaire dans

l’aviation , puis aprés avoir quitté l’armée est devenu contrôleur des contributions indirectes.

les ancêtres de Kléber Dupuy ont vécu sur le bassin d’Arcachon et on trouve des professions variées parmi eux :

résinier , charpentier , tonnelier , cultivateur , vigneron , vacher , journalier , marinier  des métiers sentent bon  la terre et l’eau .

kléber Dupuy a été instituteur , puis  responsable de l’Office des Mutiles de guerre de la Gironde.

Kléber dupuy s’est marié le 28/04/1920 avec Geneviève Reine LAGISQUET .Ils ont eu un enfant Jean Kleber qui est devenu Mèdecin.

Aprés le décés de son épouse  , a la fin des années 50 , Kléber Dupuy est resté veuf  , puis a épousé en second mariage

Constance Blanche BOUYEDIEU  ( ancienne pharmacienne ) .

Kléber Dupuy est décédé le 16 / 10/ 1966 et a été inhumé dans le caveau de famille à LA TESTE DE BUCVH le 19/10/1966.

27 avril 2012

KLEBER DUPUY……UN HEROS ????

KLEBER DUPUY......UN HEROS ???? sc000015f7012-300x190

kléber dupuy et son épouse mors d'une réunion d'anciens combattants de VERDUN

CES LIGNES SONT ADRESSÉES  AUX ANONYMES QUI ONT DEFENDU LEUR PATRIE ET LA LIBERTE

lorqu’on disait à Kléver DUPUY qu’il était un héros il avait coutume de dire  » JE N’ETAIS QUE L’UN D’EUX ! « 

En effet la gloire appartient à la troupe à  » l’humble et glorieuse piétaille que fournissent les campagnes de france  » ,

disait le Mal PETAIN le 22 Août 1921.

 » Le fantassin , paria de la guerre  » écrivait Henry  BORDEAUX , de l’Académie Française.

 » si l’héroïsme est d’accomplir des actions généreuses en violantant la nature,certes le soldat de Verdun a été un héros , 

mais sans y prétendre  »   Maréchal ETAIN ( 1927 )

 » Verdun , c’est une guerre tout entière , insérée dans la grande guerre  » ( Paul VALERY ) et  » A Verdun nous étions seuls ,

les allemande et nous , seuls face à face , et là , compte tenu des canons , l’un des deux partis , s’est vraiment battu à un contre

vingt,mais c’était le nôtre  » Jacques PERICART.

CETTE ADMIRABLE ARMÉE QUI LUTTE ET  SOUFFRE… CE PETIT SOLDAT AU REGARD CLAIR ET JEUNE DE

FRANCAIS Où PASSE LA VISION DE LA VICTOIRE  »  ALEXANDRE RIBOT ministre des finances (1916 )

L’action de tous ces soldats est une oeuvre anonyme , comme celle de la construction des cathédrales  .

Heenry BORDEAUX écrivait « Ce sont là des scènes dignes des Chansons de gestes ,mais de tels chefs eurent d’incomparables soldats.

Ces soldats tinrent bon dans la boue , le froid , la neige , sous un torrent de feu,contre des assauts sans nombre.Tordus de fatigue ,

les membres rompus ,presque isolés et parfois sans nouvelles ,ils demeurèrent à leur poste , barrant la route de France………………

J’ai entrevu sous la rafale des innombrables obus asphxiants , près de SOUVILLE , dans un poste de secours ou pénétraient les gaz

méphitiques , des blessés masqués,des mourants masqués que bénissait un aumônier masqué ….. le soldat de Verdun fut le martyr de verdun.

Comment citer, parmi des milliers d’autres , quelques faits sans commettre des injustices ?……. De ces souffrances , de cette gerbe d’efforts,

de sacrifices , de courage , d’endura,nce et d’audace est faite la bauté rayonnante de Verdun……comme les cathédrales,elle est une oeuvre

anonyme.comme il est dans des cathédrales des morceaux de sculpture que le jour ne caresse pas et que nul ne regarde,ainsi, dans la bataille

de verdun,il est des splendeurs oubliées et des meveilles qui demeureront toujours inconnues …. »

APRES BIENTOT 100 ANS , VOUS ME PERMETTREZ DE SORTIR DE L’OMBRE KLEBER DUPUY ET SES SOLDATS DE LA 3 ème

COMPAGNIE DU 7 éme R.I.

      Kléber DUPUY  avait coutume de dire  » MA FETE C’EST LE 11 NOVEMBRE  !  » et j’ai toujours vu monPère lorsqu’il allait au cimetière pour 

le 11 novembre , se diriger d’abors vers le carré des soldait anonymes dont nombre de musulmans …. personnellement Je continue ce rite , car

je dois ma liberté , à tous ceux là qui ont donné leur vie pour la France .

 

 

 

 


 

26 avril 2012

KLEBER DUPUY….. L’ HOMME ….. suite

 

KLEBER DUPUY..... L' HOMME ..... suite  IMG_2772-225x300

Kleber dupuy au cours d’une réunion d’anciens combattants..il porte la médaille commémorative de verdun sur sa veste

 » Car su verdun est une admirable victoire française , c’est au lieutenant Dupuy et sa section du 7° d’infanterie que nous le devons

pour une grande part.

C’est lui qui a eu l’honneur insigne de tirer le trait final sur la bataille défensive de Verdun , exactement le 12 juillet 1916 .

Si sa résolution et celle de la poignée d’hommes qu’il commandait avait fléchi un seul instant , la dernière vague de l’assaillant déferlait

victorieusement jusqu’à Verdun,jusqu’au faubourg pavé et tout l’héroïsme dépensé durant cind mois de bataille , tous les sacrifices de notre armée ,

eussent été pour rien.Car au terrible jeu de la guerre , seul compte le résultat final.

 » Ce résultat final , c’est kléber DUPUY qui en a été l’artisan authentique , c’est lui qui a été l’homme du dernier quart d’heure  » , qui est toujours

celui de la victoire.

 » Il a , un moment tenu dans ses mains que nous avons vues crispées sur les accoudoire de son fauteuil , rançon de son sacrifice , tout le sort de

la guerre.  et ces mains ont aussi porté toutes les espérances , toute la ferveur de la patrie qui ne voulait pas mourir.

kleber DUPUY , un héros oublié qu’il faut faire survrivre.

Au flanc de  Souville inviolé , on dressera tôt ou tard , une stèle , mieux , un monument qui rappelleraz l’action immortelle de quelques héros et de leur chef.

«     Souville , le 11 juillet , 6 h. du matin.

 » je reste au fort et j’en assure la défense . « 

 » Kléber DUPUY « 

Un comité national pourrait se constituer en 1967 pout l’édification de ce monument et la frappe d’une médaille commémorative.

……….

Une stèle a été inaugurée le 13 huillet 1969 , tout prés du fort de souville . Nous en reparlerons plus tard.

 

Il est possible qu’à l’occasion du 100 ème anniversaire de souville ( en 2015 ) la ville de naissance de kléber DUPUY fasse frapper une médaille

commémorative  en son honneur et à celui de tous les Testerins ayant donné leur vie pour leur patrie durant les diverses guerres depuis 14/18

 

 

 

 

 

24 avril 2012

KLEBER DUPUY….L’ HOMME

KLEBER DUPUY....L' HOMME IMG_2503-225x300

lieutenant kleber DUPUY

LE JOURNAL D’ARCACHON écrivait le samedi 15 avril 1967 , reprenant en partie le texte publié par l’OPINION INDEPENDANTE DU SUD OUEST :

KLEBER DUPUY DONT L’ACTION D’ÉCLAT À SOUVILLE LES 11 ET 12 JUILLET 1916 , A PU ÊTRE RECONNUE COMME   » plus méritante encore

que celle de Léonidas et ses 300 spartiates aux Thermopyles  »

Kléber DUPUY , dont le fait d’ames a été décrit comme digne des plus beaux fastes de l’infanterie française :  » SOUVILLE VA EGALER CAMERONE ET SIDI-

RAHIM  »

Kléber  DUPUY , dont la dernière apparition en public ( le 19 Avril 1963 à Verdelais devant prés de 2000 ancuens combattants ) a été ainsi décrite par Louis CADARS :

 

 

 » Ce fut le 19 avril 1964 , une intense minute d’émotion lorsque les douze cents assistants venus honorer la mémoire du  Général PETAIN , on vit s’avancer sur sa chaise

roulante de grand invalide,un homme resté ferme,droit et stoïque ,à l’inoubliable regard de flamme: le capitaine Kléber dupuy , grand officier de la Légion d’Honneur.

« D’un seul mouvement , toute la salle qui comprenait des grads chefs de 14-18 , de trés nombreux officiers supèrieurs qui  sont la gloire de l’ancvienne armée, de

valaureux combattants de tous grades aussi , fit debout pour honorer le héros qui s’avançait vers nous.      » Et ce fut un immpressionnant garde à vous , tandis que

résonnait la sonnerie militaire et que se confrontaient en une pathétique minute , la gloire des grands chefs et le symbole vivant de l’héroïsme le plus pur et du sacrifice

incarné dans la personne vivante du capitaine Kléber Dupuy .

 » Kléber ! une réminiscence hugolienne chanta dans ma mémoire.Mais il suffisait de voir le soldat qui était devant nous pour penser que le rire du capitaine Dupuy a dû

sonner moins souvent que celui du héros de Mayence et des Pyramides ! C’est parce qu’ila fait une autre guerre et quà VERDUN les occasions de rire n’étaient pas encore

incluses dans le décor , si j’ose dire.

 » Mais à défaut de rire sur les lèvres de kléber dupuy , il y a la flamme dans ses yeux . La même qui brûle sur la tombe du soldat inconnu « 

a suivre.

 

 

 

23 avril 2012

POURQUOI CE BLOG ,

POURQUOI CE BLOG , IMG_2770-225x300

silhouette de sentinelle au fort de souville , symbole de l'échec des allemands devant souville

KLÉBER DUPUY est un oncle dont j’ai beaucoup  entendu parler par ma grand mère paternelle ….un instituteur ayant avec la 3ème Compagnie du 7ème R.I.,

mis fin à la bataille défensive de VERDUN les 11 et 12 juillet 1916 .

Et mon Grand Père maternel a lui aussi fait la guerre de 14/18 dans des conditions que l’on n’imagine guère….  » égorgeur de tranchée  » … un couteau entre les dents

il allait tuer les sentinelles ennemies..IL FAUT DE L’INCONSCIENCE AU DELÀ DE L PEUR…..il en est revenu alcoolique ….MAIS N’AVAIT JAMAIS PARLÉ

A PERSONNE DE CES ACTIONS…CE N’EST QUE QUELQUES SEMAINES AVANT SA MORT QU’IL M’A DIT     »VOILÀ POURQUOI J’ÉTAIS ACCOOLIQUE !!..

Plusieurs parents de mon Epouse ont aussi fait cette guerre….médaille militaire , légion d’honneur….gazè à Verdun .

 

Je pense avoir avoir un devoir de mèmoire , en particulier à Kleber DUPUY dont la seconde épouse m ‘ a chargé de veiller à ce qu’il ne soit pas oublié…d’autant qu’il est

un testerin ( ville de la Teste de Buch en gironde ) lui aussi et que notre famille peut remonter à 12 générations dans cette ville  ….mais aussi à mes autres parents .

Je souhaite donc vous parler de cet homme , de son enfance , de son parcours pendant la guerre 14/18 et dans celui de son parcours professionnel et associatif , et aussi

de certains qui étaient avec lui pour défendre la liberté et notre pays  LA FRANCE  et de vous faire part des trés nombreuses citations de la 3ème Cie du 7ème R.I.

A BIENTOT.

 

 

1...5253545556

histoirefanonfalsifiee |
franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marciana Brooks. ▲
| Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...